• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Workers in a garment factory in Dhaka, Bangladesh.

Workers in a garment factory in Dhaka, Bangladesh.

1.106 usines inspectées dans le cadre de l'Accord du Bangladesh

14.10.2014

Une étape a été franchie vers la création d'une industrie de l'habillement sûre et durable au Bangladesh. L'Accord du Bangladesh a annoncé aujourd'hui que les usines de production soumises à son application ont été inspectées dans le délai fixé à la fin septembre 2014.

À l'issue de ces premières inspections de 1.106 usines d'habillement, les inspecteurs ont relevé plus de 80.000 problèmes de sécurité nécessitant une solution.

"Comme il fallait s'y attendre, nous avons constaté des risques pour la sécurité dans toutes les usines. Les problèmes relevés vont de mineurs à graves. L'équipe de l'Accord fournit maintenant un travail intense avec les propriétaires d'usines, les marques et leurs collègues syndicaux pour faire en sorte que les problèmes relevés soient corrigés", a déclaré Brad Loewen, l'Inspecteur-en-chef de la sécurité de l'Accord.

Les problèmes vont de la prise de mesures correctives telles que la réduction du poids des charges et le respect des plans de gestion des charges à des exigences de sécurité plus substantielles. Il s'agit notamment d'installer des portes coupe-feu et des systèmes automatiques de détection de l'incendie, de ménager des issues de secours sécurisées et de renforcer l'ossature des bâtiments.

Dans 17 inspections d'immeubles, les inspecteurs ont constaté que l'intégrité structurelle du bâtiment ne présentait pas un niveau de sécurité acceptable. En conséquence, l'Accord a communiqué les rapports d'inspection au Comité d'examen du gouvernement bangladais et recommandé une évacuation temporaire de ces immeubles.

Le Secrétaire général d'IndustriALL Global Union, Jyrki Raina, se félicite de la réalisation de cette première vague d'inspections :

Grâce à ces inspections, les travaux de remise en état ont déjà commencé; la création d'une industrie de l'habillement sûre et durable au Bangladesh est en bonne voie. Nous continuerons à recruter les personnels de ces usines pour bâtir des syndicats forts, capables de garantir les droits des travailleurs.

L'Accord sur l'incendie et la sécurité des bâtiments au Bangladesh  a été signé après la tragédie du Rana Plaza d'avril 2013. Négocié à l'initiative d'IndustriALL et d'UNI Global Union, il porte sur les usines de vêtements et a été signé par des firmes qui se fournissent auprès d'elles. Les marques qui l'ont signé se sont engagées à soutenir le secteur de l'habillement au Bangladesh en continuant de s'y approvisionner et en remédiant aux problèmes qui se présentent.