• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Quelques campagnes d'IndustriALL en 2016

2016, année de campagnes intenses pour IndustriALL

06.01.2017

2016 a été une fois de plus une grande année pour IndustriALL Global Union. Quatre ans après sa création à Copenhague, IndustriALL a tenu son deuxième Congrès en octobre, à Rio de Janeiro, au Brésil. Il a réuni 1.400 représentants de syndicats de plus de 100 pays.

Le slogan du Congrès, "Poursuivre le combat", reflète la volonté d'IndustriALL d'agir en amont : toujours forcer l'avenir, aller de l'avant sans craindre l'affrontement. Les affiliés ont élu une nouvelle direction, avec Jörg Hoffman à la Présidence et Valter Sanches comme Secrétaire général, après les démissions de Berthold Huber et Jyrki Raina.

Les délégués d'IndustriALL réunis à Rio ont profité de l'occasion pour exprimer leur soutien à ‘Lula’ da Silva par une résolution en faveur de l'ex-Président brésilien persécuté par les forces néolibérales du pays.

Les délégués ont aussi manifesté leur solidarité avec les syndicats coréens en adoptant une résolution qui a suscité une gigantesque vague de soutien des affiliés d'IndustriALL à la grève générale du 30 novembre en Corée. Les syndicats coréens font l'objet d'attaques massives du gouvernement et des dirigeants syndicaux ont été emprisonnés. La direction d'IndustriALL et plusieurs affiliés se sont rendus plusieurs fois en Corée en 2016 et se sont adressés à des dizaines de milliers d'adhérents dans les rues de Séoul.

La campagne Stop au travail précaire continue et de nouvelles créations artistiques ont été dévoilées au Congrès, le 7 octobre, Journée mondiale du travail décent. Des délégués au Congrès ont souligné à de multiples reprises la nécessité de combattre le travail précaire qui ne cesse de gagner du terrain.

En 2016, nous avons relancé la campagne pour la ratification de la C176 de l'OIT sur la sécurité et la santé dans les mines, avec une campagne dans les médias sociaux le 28 avril, Journée internationale de commémoration des travailleurs morts et blessés, qui a touché 400.000 personnes. Partout dans le monde, des affiliés d'IndustriALL font pression sur leurs gouvernements pour qu'ils adoptent la convention, et la Guinée est devenue le 33e pays à avoir voté la ratification de la C176 le 26 décembre 2016.

La campagne pour l'assainissement de la démolition de navires, le métier le plus dangereux au monde, se poursuit. Nos affiliés d'Inde progressent énormément dans la syndicalisation des travailleurs et l'amélioration de la sécurité dans les chantiers de démolition navale du pays. Mais elle reste une industrie tueuse, comme l'a montré la tragédie de Gadani, survenue le 1er novembre au Pakistan, qui a tué 28 travailleurs et en a blessé 50 dans une explosion survenue au cours du démantèlement d'un pétrolier dans des conditions dangereuses.

IndustriALL a collaboré avec le syndicat mondial IBB dans une campagne commune pour améliorer la sécurité et les droits des travailleurs chez le géant du ciment LafargeHolcim. Quelque 70 travailleurs meurent chaque année au travail pour cette multinationale qui a récemment fusionné et dont la main-d’œuvre est à 90 pour cent employée indirectement.

Entretemps, les campagnes d'IndustriALL ciblant des entreprises comme Rio Tinto, Ansell et Hugo Boss commencent à porter leurs fruits pour les travailleurs.

Fin 2016, les affiliés d'IndustriALL du monde entier se sont une nouvelle mobilisés pour venir en aide à douze travailleurs de la confection condamnés pour avoir protesté contre le licenciement de leurs représentants syndicaux au Nicaragua. Près de 4.000 personnes ont signé une lettre adressée au gouvernement nicaraguayen et au fabricant de vêtements coréen SAE A Tecnotex pour réclamer la libération sans conditions de ces travailleurs. Beaucoup de syndicats ont envoyé des lettres de protestation à l'ambassade du Nicaragua de leur pays. La campagne réclamant justice pour ces 12 travailleurs de la municipalité de Tipitapa continue (justice for the #Tipitapa12).

Chaque jour, des violations des droits des travailleurs commises dans le monde entier sont signalées à IndustriALL. Cela ne changera pas en 2017 et IndustriALL n'arrêtera jamais ses campagnes.