Accord conclu chez Cerrejón en Colombie

11.03.2013 

Les travailleurs et travailleuses de Carbones del Cerrejón Limited à La Guajira ont mis fin à la grève qui avait commencé le 9 février avec la signature par leur syndicat d'une nouvelle convention collective qui assure de meilleures conditions de travail.

“Les travailleurs et travailleuses qui assistaient à des réunions pour connaître le résultat des négociations ont reconnu que l'accord comportait des améliorations importantes sur la protection de leurs droits à la santé, au logement, à l’éducation et au travail décent, et qu'il tenait également compte des problèmes des travailleurs et travailleuses liés à des difficultés financières”, a déclaré Igor Díaz, président du syndicat des travailleurs Sintracarbón.

Des représentants de Sintracarbón et de Carbones de Cerrejón Limited rédigent maintenant la nouvelle convention collective, et le personnel reprendra normalement le travail dans la plus grande mine de charbon à ciel ouvert au monde.

L'accord restera en vigueur jusqu'à 2015. Une prime de 7.000 $ a été accordée ainsi qu’une augmentation salariale de 5,1 pour cent la première année et des hausses liées à l'inflation.

Sintracarbón estime que l'accord représente un progrès important. L'entreprise a par exemple reconnu le droit des syndicats à participer aux décisions concernant la sélection, la mise sous contrat, l’évaluation et la gestion de l'entreprise chargée des soins de santé qui assurera des services par différents systèmes de santé. Le syndicat a déclaré vouloir demander à l'entreprise chargée de la santé d'investir dans l'infrastructure pour améliorer les soins médicaux dans le département de La Guajira. Les travailleurs/euses qui ont besoin de soins médicaux spécialisés auront accès à de nouveaux centres de réhabilitation au nord et au sud de La Guajira, ce qui permettra d'améliorer la qualité de vie du fait que ces personnes resteront dans la région pour recevoir ces soins. Le changement apporté au système de transport constitue un autre avantage avec des autocars capables de faire des voyages de 2 à 3 heures.

Sintracarbón a déclaré qu’une avancée importante a été réalisés vers le travail décent avec l'acceptation par l'entreprise de donner des contrats d'emploi permanent à 600 travailleurs temporaires. “Cette décision donne aux travailleurs une sécurité d'emploi, une meilleure protection de sécurité sociale et la garantie du droit d'adhérer à un syndicat, qui sont les conditions requises du travail décent, selon la définition de l’OIT”, a dit le syndicat.

Les autres avantages obtenus concernent des prêts pour le logement et un meilleur niveau d'éducation pour les travailleurs/euses et leurs familles.

La convention collective 2013-2015 est le résultat de l'attitude ferme du syndicat qui a prôné le dialogue direct comme mécanisme légitime pour résoudre les différends avec l'employeur. Les négociations directes ont duré 20 jours. Elles ont été prolongées de 20 jours, après quoi les travailleurs et travailleuses ont voté en faveur de la guerre. La grève a duré 29 jours, et pendant ce temps, le syndicat est resté ouvert au dialogue et à la négociation d'un accord équitable pour les travailleurs et travailleuses.

IndustriALL Global Union et United Steel Workers (USW) ont soutenu la grève en envoyant des fonds pour couvrir les besoins des grévistes. Ils ont également écrit au gouvernement et à l'entreprise et ont eu un entretien avec l'ambassadeur de Colombie à Genève. Ils félicitent le syndicat pour l'amélioration de la qualité de vie de tous les travailleurs/euses et de leurs familles.

©2014 – industriALL