• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Les participants à la réunion du Réseau Inditex au Vietnam

Les participants à la réunion du Réseau Inditex au Vietnam

Discussions lors de la réunion du Réseau Inditex au Vietnam

Discussions lors de la réunion du Réseau Inditex au Vietnam

Les participants à la réunion du Réseau Inditex au Vietnam Discussions lors de la réunion du Réseau Inditex au Vietnam

ACM Inditex : Sur la voie d'un Réseau syndical national au Vietnam

13.04.2016

L'Accord-cadre mondial (ACM) qui lie IndustriALL Global Union et le géant espagnol de la distribution Inditex était à la base d'une réunion qui s'est tenue à Hô-Chi-Minh-Ville, au Vietnam, et pendant laquelle les discussions ont surtout porté sur la création d'un réseau syndical national chez Inditex.

Cette réunion du mois de mars rassemblait des responsables syndicaux d'établissements du VNUTGW des provinces méridionales du Vietnam pour discuter de la mise en application de l'actuel ACM et pour veiller à ce que les normes internationales du travail soient suivies par la centaine et plus de fournisseurs et sous-traitants d'Inditex.

IndustriALL Global Union, son affilié espagnol Industria-CC.OO, la centrale syndicale vietnamienne VGCL et la fondation allemande Friedrich Ebert Stiftung (EFS) ont apporté leur expertise quant à l'organisation de la chaîne mondiale d'approvisionnement d'Inditex et de l'application de l'ACM au contexte local.

Le plan de développement du réseau se déroule depuis 2015, lorsque IndustriALL, la VGCL, le syndicat vietnamien du vêtement VNUTGW et la FES ont organisé une série d'ateliers afin de discuter de l'organisation de l'industrie de l'habillement et de la chaussure du pays.

La Directrice du département du textile et de l'habillement d'IndustriALL, Christina Clausen, a invité les participants à se servir de l'ACM pour mettre en place un réseau qui développe la solidarité et l'échange d'informations entre les responsables syndicaux d'établissements. 

Isidor Boix, d'Industria-CC.OO, qui est aussi le coordinateur d'IndustriALL pour la mise en œuvre de l'ACM avec Inditex, juge le réseau intéressant à la fois pour les travailleurs au Vietnam et pour le syndicalisme mondial.

Il s'agit de la défense des droits au travail dans la chaîne mondiale d'approvisionnement et d'organiser les travailleurs dans les usines qui fabriquent pour les grandes marques.

Les travailleurs des usines Inditex ont discuté des problèmes qu'ils rencontrent au travail, de la durée du travail trop longue, du recours généralisé au travail précaire, des bas salaires, de la chaleur, la poussière et le bruit dans le milieu de travail, des violations des droits des travailleurs, de l'absence d'une véritable négociation collective et de la réticence des employeurs à rémunérer des délégués d'atelier à plein temps et leur laisser du temps pour des activités syndicales qui sont le terreau de bonnes relations du travail.

Avec le projet de structuration syndicale d'IndustriALL, et en coopération avec la VGCL et le VNUTGW, la formation à la négociation collective des délégués d'atelier des fournisseurs d'Inditex se concentre maintenant sur les moyens d'améliorer la qualité de la convention collective. La mise en application de l'ACM dans les usines des fournisseurs, en familiarisant les délégués avec les normes internationales que sont les conventions fondamentales de l'OIT et les Principes directeurs de l'OCDE, constitue un thème tout aussi important.

Pour Erwin Schweisshelm, le directeur de la FES au Vietnam :

La FES appuie ce processus dans le cadre de son programme syndical mondial.