• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Avancer et faire revivre le réseau GM/Opel

05.03.2011

Des participants venus de tous les grands sites de production GM/Opel se sont rencontrés à Rüsselsheim, Allemagne, pour examiner la remise sur pied du réseau GM, la nécessité de conclure un ACI et une demande d'extension du comité d'entreprise européen pour en faire un comité mondial des salariés.

ALLEMAGNE: Les 22 et 23 février, la FIOM a invité à Rüsselsheim, Allemagne, des représentants de tous les grands sites de production GM/Opel, à participer à la réunion FIOM GM/Opel. Le sujet de la réunion portait sur l'examen de la remise sur pied de l'ancien réseau, la nécessité de conclure un ACI et l'extension du comité d'entreprise européen pour en faire un comité mondial des salariés. Le président du syndicat United Auto Workers (UAW), Bob King, qui participait à la réunion, a donné la preuve de son réel engagement de travailler au niveau international.

Après une discussion approfondie, les participants ont approuvé les points suivants:

  • demander à GM de transformer le comité d'entreprise européen pour en faire un comité mondial des salariés
  • préparer le projet d'un ACI
  • écrire à la direction de GM en présentant par écrit ces demandes  

Les participants ont également convenus de démarrer immédiatement le réseau. L'information provenant des différents sites sera également collectée dans le but de partager l'information sur les infractions aux droits destinée à être couverte par un futur ACI, afin que la direction de GM sache que le réseau GM est en activité.

La veille de la réunion, la direction d'Opel a donné une conférence sur les technologies futures, notamment la transmission électronique et la technologie des piles à combustible, avec également la visite d'une usine Opel à Rüsselsheim.