• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Les travailleurs/euses de Tenaris se renforcent

04.11.2009

Le Conseil mondial des travailleurs/euses de Tenaris cherche à obtenir la reconnaissance de la direction et prévoit une semaine d'action mondiale autour du 23 novembre 2009.

ITALIE: Le Conseil mondial des travailleurs/euses de Tenaris s'est réuni à Bergamo, Italie, du 28 au 30 octobre. Des représentant(e)s syndicaux/ales de six pays ont participé à la réunion et se sont engagé(e)s à poursuivre leur lutte pour obtenir la reconnaissance du Conseil par la direction de l'entreprise. Au cours de la réunion, le Conseil a pris la décision de manifester sa solidarité avec les travailleurs/euses de Tenaris en Italie qui font face aux projets de la direction de supprimer 1.024 emplois et de fermer des usines.

Dans cet esprit, le Conseil a pris la décision de remettre une lettre à la direction de Tenaris à l'usine de Dalmine. Cependant, l'entreprise a refusé d'accepter la lettre du Conseil, provoquant alors une manifestation in situ des membres du Conseil, un événement largement couvert par la presse locale (la réunion et la manifestation ont eu lieu en face de l'usine locale).

En plus de la manifestation, un débat a eu lieu au Conseil qui a approuvé un plan d'action 2009-2010. Le plan prévoit tout d'abord une journée internationale d'action dans toutes les usines durant la semaine du 23 novembre 2009. Le plan d'action comprend également l'envoi d'une délégation en Colombie pour exprimer son soutien à SINTRATUCAR et s'assurer de la sécurité de ses dirigeants.

Rob Johnston, Directeur exécutif des politiques industrielles et des STN à la FIOM a déclaré pour conclure la réunion: " Nous ne laisserons pas cette entreprise continuer de fouler aux pieds les travailleurs/euses et leurs aspirations. Nous sommes résolus à négocier un accord-cadre international et à travailler à l'amélioration de la santé, de la sécurité et des conditions de travail dans cette entreprise. La haute direction semble croire qu'en se cachant, nous partirons, mais chaque fois que le Conseil se réunit, il devient plus fort, et il en est de même de nos revendications."