• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Muhammad Ikhsan Prajarani, Secrétaire général du FSP2KI, des délégués syndicaux et la direction de l’entreprise concluent les négociations sur les travailleurs licenciés.

Muhammad Ikhsan Prajarani, Secrétaire général du FSP2KI, des délégués syndicaux et la direction de l’entreprise concluent les négociations sur les travailleurs licenciés.

Muhammad Ikhsan Prajarani, Secrétaire général du FSP2KI, des délégués syndicaux et la direction de l’entreprise concluent les négociations sur les travailleurs licenciés.

De la sous-traitance à un emploi permanent : se battre pour les travailleurs de la chaîne d’approvisionnement

23.06.2016

Le syndicat indonésien de la pâte et du papier FSP2KI est parvenu à faire réintégrer des travailleurs sous-traitants licenciés tout en les faisant devenir des salariés permanents avec un emploi direct.

L’affilié d’IndustriALL FSP2KI représente 21.000 travailleurs et travailleuses dans l’industrie de la pâte et du papier en Indonésie, y compris ceux et celles des chaînes d’approvisionnement de Kaliguma et Tanjungenim Lestari.

L’entreprise sous-traitante West Point Security Agency fournit à Tanjungenim Lestari des agents de sécurité sur le port de Lampung. En mai 2016, l’entreprise a mis dehors huit travailleurs pour s’être affiliés au syndicat du Port de Tarahan Lampung (SPTT TL), lui-même affilié au FSP2KI. Quatre autres travailleurs ont été mutés vers d’autres postes.

Selon la direction de West Point, les agents de sécurité n’avaient pas le droit de rejoindre le SPTT TL, un syndicat qui représente aussi bien les ouvriers du port que des agents de sécurité.

Le FSP2KI a convoqué un rassemblement le 15 juin pour appeler à la réintégration des agents de sécurité licenciés. À la suite d’une réunion avec la direction de Kaliguma, qui gère le port de Lampung (pour Tanjungenim Lestari), les douze travailleurs ont été réintégrés et sont maintenant employés en direct par PT. Kaliguma.

Muhammad Ikhsan Prajarani, Secrétaire général du FSP2KI, a déclaré que l’objectif de son organisation était de syndiquer tous les travailleurs et travailleuses des chaînes d’approvisionnement de l’industrie de la pâte et du papier en Indonésie :

“Nous allons continuer à lutter pour les droits humains et des travailleurs, améliorer leurs conditions de travail et leur dignité d’êtres humains. Nos campagnes de syndicalisation n’auront pas de fin.”

Le 8 juin, le FSP2KI a conclu des négociations chez Pindo Deli Pulp and Paper Mills à Karawang. Pindo Deli emploie 1.000 travailleurs en sous-traitance et 5.000 salariés permanents. La nouvelle convention collective garantit le même salaire pour les travailleurs en sous-traitance qui travaillent aux côtés des permanents. À la suite de ces négociations, les travailleurs sous-traitants rejoignent maintenant le syndicat et le nouveau salaire de 3,8 millions de roupies (300 dollars) s’applique à tous les travailleurs.

6.000 autres travailleurs en sous-traitance, employés par six entreprises différentes sont occupés chez Pindo Deli. Ils ont des contrats de deux ans, bien que certains d’entre eux travaillent depuis plus longtemps sur les sites de Pindo Deli. Le FSP2KI les a aidés à former leur propre syndicat et 150 d’entre eux sont en train de rejoindre un syndicat.