• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Des milliers de travailleurs et travailleuses envahissent les rues de la capitale Sofia pour revendiquer de meilleurs salaires. 27 octobre 2017.

Les affiliés d’IndustriALL solidaires des travailleurs et travailleuses bulgares lors de la Conférence mondiale sur Industrie 4.0 à Genève, en Suisse.

En partant de la gauche : le Secrétaire général d’IndustriALL, Valter Sanches ; Tsvetelina Milchalieva, présidente du FOSIL-CITUB ; le Secrétaire général adjoint d’IndustriALL, Kemal Özkan ; Le Secrétaire général d’industriAll Europe, Luc Triangle et Reneta Petrova de Metalicy.

Des milliers de manifestants pour réclamer de meilleurs salaires en Bulgarie

02.11.2017

Quelque 10.000 travailleurs et travailleuses bulgares ont envahi les rues de Sofia ce 27 octobre pour revendiquer des revenus décents et des droits. Des membres de la Confédération des Syndicats indépendants (CITUB) venus de partout dans le pays on rejoint la marche en direction des bâtiments du Conseil des Ministres.

Des affiliés d’IndustriALL Global Union de partout dans le monde ont exprimé leur soutien aux travailleurs et travailleuses de Bulgarie lors de la Conférence mondiale sur Industrie 4.0 que l’Internationale tenait à Genève les 26 et 27 octobre. La conférence comptait la présence de représentants des affiliés bulgares FOSIL-CITUB et Metalicy.

Fort du soutien de travailleurs et travailleuses de tous les secteurs, le Président de la CITUB, Plamen Dimitrov, a remis lors de la manifestation une déclaration au gouvernement et aux employeurs.

“Chacun doit recevoir une augmentation salariale mensuelle d’au moins 100 BGN (59 dollars) pour cette année, quel que soit le domaine d’activité : une école, un hôpital, une administration, une mine, un magasin. Voilà ce que veulent dire les gens aujourd’hui,” a déclaré Dimitrov. La manifestation s’est également attachée à défendre les allocations sociales.

Les versements additionnels pour expérience et durée de service (primes d’ancienneté) n’ont pas permis de compenser la chute de la valeur des salaires en Bulgarie.

“Notre pays manque déjà de bras, parce que les gens fuient la misère,” nous dit une représentante de l’industrie du textile et de l’habillement présente à la manifestation de la CITUB. “Nous travaillons pour des cacahuètes. Les petites villes sont déjà dépeuplées et les gens fuient à l’étranger.”

La déclaration de protestation de la CITUB a été lue lors du rassemblement avant d’être remise au Ministre des Affaires sociales, Biser Petkov ainsi qu’à des représentants du monde des affaires présents à une réunion du Conseil national pour la coopération tripartite tenue dans les bâtiments du Conseil des Ministres.

“Nous voulons l’engagement personnel du Premier Ministre pour inclure notre pays dans ce qui sera prochainement l’Alliance de l’UE pour la convergence salariale à la hausse,” a annoncé Plamen Dimitrov.

Les syndicats de Bulgarie déclarent qu’ils veulent que les salaires équivalent à ceux d’autres pays d’Europe, comme la France, l’Allemagne, la Suède et les Pays-Bas et ne pas rester l’arrière-cour de l’Europe.

“Nous voulons une solution de la part du Premier Ministre Borisov maintenant. Notre lutte sur la voie de salaires plus élevés continue,” a martelé Dimitrov.