• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Des travailleurs encore tués sur un chantier de démolition des navires en Inde

08.10.2012

Six démolisseurs de navires ont été tués et un autre gravement blessé, le 6 octobre 2012, lors d’un accident mortel survenu au chantier de démolition des navires de Alang dans l’État de Gujarat en Inde.

Un incendie qui s’est produit le vendredi 6 octobre sur le plus grand chantier de démolition des navires au monde, a causé la mort de six démolisseurs de navires. Un autre travailleur a été gravement blessé. L’accident a eu lieu à environ 11h30 sur le lot no 82 au moment où des ouvriers travaillaient dans la salle des pompes d’un pétrolier. Le travailleur blessé, dont l’état est grave, a été hospitalisé à Bhavnagar qui se trouve à 50 km du lieu de l’accident. Toutes les victimes de cet accident terrifiant sont des travailleurs migrants de Uttar Pradesh.

Les noms et âges des personnes décédées sont les suivants:

  • Subhash Yadav (28)
  • Ram Milan (36)
  • Sanjay Devki Yadav (22)
  • Ajay Kumar Chaudhary (22)
  • Harilal Chaudhary (26)
  • Dharmender Chaudhary Ramkumar (22)

Le travailleur blessé se nomme:   

  • Ramashish Sahani (32)

Selon le relevé établi par l’affilié de IndustriALL Global Union, l’association des travailleurs du recyclage des navires et des industries diverses d’Alang Sosiya (ASSRGWA), au moins 54 travailleurs ont été tués au travail depuis janvier 2009 sur les chantiers de démolition des navires à Alang. Dans la majorité des cas, ces travailleurs sont des migrants venus des régions pauvres de Uttar Pradesh, Bihar, Orissa, Chhattisgarh, Jharkhand et Gujarat pour trouver un emploi avec un salaire de misère dans les conditions les plus dangereuses et les plus toxiques au monde. Dans la majorité des cas, les accidents mortels surviennent à la suite d’une explosion ou d’un incendie.

Cette fois, la tragédie s’est produite la veille d’un rassemblement contre les travaux dangereux que l’ASSRGWA avait décidé d’organiser le 7 octobre. Le rassemblement a été reporté à une date ultérieure du fait que le syndicat doit se concentrer sur les obsèques et avoir une réunion avec l’employeur et les responsables de l’État.

L’ASSRGWA exige l’ouverture d’une enquête serrée sur cet accident du travail avec la constitution d’une Commission d’enquête judiciaire sur les causes et les conséquences de l’accident du travail.

Le syndicat des démolisseurs de navires, ASSRGWA, a demandé également au Chef élu de l’État de Gujarat d’identifier le plus rapidement possible et de punir les responsables de cet accident, et de verser une indemnisation appropriée et les prestations de sécurité sociale aux familles des travailleurs décédés.

Depuis les années 1990, de nombreuses conventions et directives internationales ont été mises en œuvre pour améliorer les conditions de santé, de sécurité et d’environnement dans l’industrie de démolition des navires. Des organisations internationales comme le PNUE, l’OIT, l’OMI, cherchent à améliorer les conditions de travail et d’environnement dans l’industrie de démolition des navires avec la Convention de Bâle du PNUE, les principes directeurs de l’OIT sur la santé et la sécurité dans la démolition des navires en Asie et en Turquie, et les principes directeurs de l’OMI sur le recyclage des navires. Toutefois en Inde, au Bangladesh et au Pakistan, l’application de ces principes directeurs sur les lieux de travail est restée ignorée, et les démolisseurs de navires ne sont toujours pas traités comme des êtres humains.

IndustriALL Global Union qui continue de soutenir les efforts et la lutte entrepris par les démolisseurs de navires à Alang et par leur syndicat.