• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

En Turquie, la grève de 43 jours des travailleurs de Kimberly Clark s’est conclue avec des avancées

08.08.2014

L’affilié turc d’IndustriALL Global Union’s Tümka-İş est parvenu à obtenir de nouvelles avancées grâce au mouvement mené avec détermination par ses 215 membres de l’usine de Kimberly Clark de la ville de Gebze.

L’accord a été conclu après que deux revendications particulièrement importantes des grévistes ont été acceptées par la direction locale. Avec la nouvelle convention collective, les périodes de préavis avant licenciement ont été considérablement allongées ce que Tümka-Is considère comme un pas remarquable en avant vers la sécurité d’emploi. Les syndiqués ont également obtenu de fortes hausses de salaire. Des règles particulières ont été prévues pour les titulaires de bas salaires ce qui a permis d’apporter davantage d’équité dans l’échelle salariale.

La direction de Kimberly Clark a également accepté de réintégrer cinq travailleurs licenciés dont les contrats de travail avaient été rompus pendant la grève pour avoir apparemment insulté des briseurs de grève par le biais des médias sociaux, en particulier sur Facebook. En vertu de l’accord, si les travailleurs mis à pied ne souhaitent pas reprendre leur poste, ils auront droit à recevoir des indemnités calculées en vertu des augmentations prévues par la nouvelle convention.

“Nous avons connu des jours difficiles durant cette période, mais nous sommes toujours restés convaincus que nous aurions satisfaction dans nos revendications” a déclaré Ergun Tavşanoğlu, Président de Tümka-İş.

Mon syndicat et l’ensemble des grévistes sont reconnaissants à IndustriALL Global Union et aux Métallos USW pour le soutien et la solidarité affichés dans le cadre de l’obtention de cette convention.

Le Secrétaire général adjoint d’IndustriALL Kemal Özkan a ajouté ce commentaire : “Ceci constitue une réelle victoire et est le résultat d’une lutte courageuse, soutenue et déterminée de la part de Tümka-İş et de ses adhérents”.