• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Grande victoire pour Los Mineros chez ArcelorMittal

15.03.2016

Le Syndicat des Mineurs et Métallurgistes mexicains (SNTMMSRM), affilié à IndustriALL Global Union et mieux connu sous l’appellation Los Mineros, a remporté une importante victoire. À l’issue d’une semaine de grève, il a obtenu un accord avec ArcelorMittal et trouvé une solution aux récents licenciements.

Les travailleurs et travailleuses de l’usine ArcelorMittal du Michoacán ont mené une grève d’une semaine en réaction aux violations de leur convention collective et à des licenciements abusifs. L’entreprise a finalement accepté de négocier avec le syndicat et un accord a été conclu afin de mettre un terme à la grève, de renouveler les contrats de salariés en sous-traitance et de restructurer l’usine pour assurer le maintien de 125 emplois menacés.

“Félicitations à tous. Une fois encore, l’unité, le courage et la discipline ont permis d’assurer le respect de vos droits,” a dit Napoleón Gómez Urrutia, le président du syndicat, aux travailleurs et travailleuses impliqués dans cette lutte.

Cet accord représente un grand succès pour les 3.500 travailleurs et travailleuses qui avaient défilé dans les rues pour défendre leur droit de grève alors que l’entreprise et le Département du Travail et de la Sécurité sociale avaient qualifié la grève d’illégale.

“Une des situations les plus problématiques est lorsque les autorités du travail refusent de reconnaître le droit de grève, pourtant universellement consacré par la Convention n°87 de l’Organisation internationale du Travail sur la Liberté syndicale, que le gouvernement mexicain a ratifiée il y a plus de 60 ans,” a indiqué Gómez Urrutia.

L’entreprise a également marqué son accord sur un plan social pour 81 salariés comprenant une indemnité forfaitaire hors-taxe de 100,000 pesos (5.600 US$). Elle a également accepté de discuter sous quinzaine des violations de la convention collective et de verser les salaires correspondant à la période d’arrêt de travail à partir du 4 mars.

Jyrki Raina, Secrétaire général d’IndustriALL, qui est actuellement en visite auprès des affiliés au Chili, a déclaré :

“Nous félicitons les adhérents de notre affilié Los Mineros du Mexique, qui ont une nouvelle fois démontré que par le biais de la lutte, du dialogue et de la solidarité il est possible de remporter de grandes victoires qui bénéficient à tous les travailleurs et travailleuses.”