• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Huhtamaki cède sous les accusations de pratiques déloyales de travail

14.11.2014

Suite aux accusations de pratiques déloyales de travail portées par l’affilié de IndustriALL, United Steelworkers (USW), au Bureau national américain des relations de travail, l’entreprise d’emballage finlandaise Huhtamaki est maintenant tenue d’informer ses salariés de leurs droits dans les installations situées à Commerce, Californie.

L’USW avait fait état d’infractions de la part de Huhtamaki aux droits des travailleurs et travailleuses précisés dans la loi fédérale sur les relations de travail par une modification de sa politique de non sollicitation et une application discriminatoire de cette politique, en retirant des documents favorables aux syndicats de la salle où les salariés prennent leurs pauses.

Pour mettre un terme aux accusations contenues dans l’accord avec le Bureau, Huhtamaki devra informer par courriel tous ses salariés, en anglais et en espagnol, et afficher la décision pendant 60 jours sur les panneaux d’affichage de l’entreprise, en donnant les renseignements suivants:

LA LOI FÉDÉRALE VOUS DONNE LE DROIT:

• de former, d’adhérer ou d’aider un syndicat;

• de choisir un(e) représentant(e) pour négocier avec nous en votre nom;

• d’agir avec d’autres salariés pour votre bénéfice et votre protection;

• de choisir de ne pas s’engager dans aucune de ces activités protégées.

NOUS NE RETIRERONS PAS des textes syndicaux  de la salle où les salariés prennent leurs pauses, sauf durant les services d’entretien de routine, pour empêcher le désordre, des détritus, un danger ou des conditions disgracieuses, ou encore pour maintenir une installation sanitaire propre.

 NOUS ANNULERONS la dernière phrase de notre politique de Non Sollicitation ou de Distribution dans le manuel à l’usage des salariés, qui précise: "Les documents ou textes laissés sans surveillance dans les locaux de Huhtamaki seront ramassés et retirés." La portion retirée de la politique sera remplacée par le texte suivant: " Les documents ou textes laissés sans surveillance dans les locaux de Huhtamaki pourront être ramassés et retirés durant les services d’entretien de routine, pour empêcher le désordre, des détritus, un danger ou des conditions disgracieuses, ou encore pour maintenir une installation sanitaire propre."

NOUS N’INTERVIENDRONS PAS de quelque manière que ce soit ou de façon analogue dans vos droits spécifiés à la section 7 de la Loi.