• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Mine Novodonetskaya, région de Donetsk

IndustriALL exhorte le gouvernement ukrainien à faire respecter les règles de santé et de sécurité dans les mines

15.06.2017

Les mineurs ukrainiens continuent de risquer leur vie en descendant dans les puits. Quatre d’entre eux, membres de l’affilié à IndustriALL, le syndicat indépendant des mineurs d’Ukraine, ont été grièvement blessés dans une explosion survenue le 12 juin. IndustriALL soutient les revendications des syndicats ukrainiens visant à améliorer sans attendre la santé et la sécurité des entreprises.

Le 12 juin, une explosion de méthane a eu lieu dans la mine Novodonetskaya située dans la région de Donetsk. Au moment de l’accident, 122 mineurs se trouvaient à l’intérieur de la mine, dont 29 dans la zone touchée.
 
Le président du syndicat indépendant des mineurs d’Ukraine, Mychailo Volynets, a déclaré:

« C’est une triste matinée pour notre famille de mineurs. Quatre ont été brûlés et grièvement blessés. Parmi eux, trois ont le corps brûlé de 50 à 60 pour cent, et le quatrième, à 15 pour cent. Tous sont actuellement hospitalisés au centre pour les brûlés de Kramatorsk. Les docteurs sont optimistes sur leur état de santé ».

Une commission spéciale, composée de représentants des syndicats, de l’administration de la mine, de l’inspection du travail de l’Etat et de la Caisse d’assurances sociales, a été créée pour enquêter sur cet accident.
 

Auparavant, le 9 juin, un mineur est mort électrocuté à la mine Velikomostovskaya dans la région de Lviv; et le 6 juin, un autre est décédé suite à un éboulement à la mine Oktyabrskaya à Kryvyi Rih.
 
Tous ces accidents confirment une fois encore la situation quasiment d’urgence en matière de santé et de sécurité dans la majorité des entreprises. Ils revêtent une importance particulière parce qu’ils sont survenus lors de l’examen par la Commission de l’OIT de l’application des normes du respect par l’Ukraine des conventions n° 81 sur l’inspection du travail et n° 129 sur l’inspection du travail dans l’agriculture de cette organisation.

Lors de son intervention à l’audition publique de la Commission de l’OIT de l’application des normes, Suzanna Miller, d’IndustriALL, a déclaré:

« Dans la majorité des entreprises, les mineurs travaillent avec du matériel désuet, sans bénéficier des équipements de protection individuelle nécessaires, ce qui donne lieu à des explosions dans les mines, à la mort de travailleurs ou à de graves blessures. Pendant combien de temps encore les travailleurs vont-ils devoir supporter cela? »

Le 12 juin, la Commission de l’OIT de l’application des normes a exhorté le gouvernement ukrainien à ne pas imposer de restrictions en matière d’inspection du travail, et de former et d’améliorer les compétences des inspecteurs du travail.
 
Kemal Özkan, Secrétaire général adjoint d’IndustriALL, a indiqué:

« Ces accidents miniers sont surtout des crimes contre les mineurs. IndustriALL Global Union soutient les revendications de nos affiliés ukrainiens sur la base du rapport soumis à la Commission de l’application des normes à l’OIT. Il est vital de veiller à ce que le gouvernement ukrainien approuve et finance, en 2017 et les années suivantes, un programme public approprié sur l’élaboration de mesures sanitaires et sécuritaires, y compris la mise en place d’organes solides composés de personnel hautement qualifié ».