• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Le réseau mondial Glencore de IndustriALL, nouvellement créé, montre sa solidarité aux travailleurs et travailleuses membres de l’USW au Texas

Journée d’action Glencore

09.12.2014

Le géant minier Glencore affirme respecter la négociation collective et le droit des salariés de choisir librement un syndicat. Mais dans la pratique, Glencore a une attitude différente que dans sa rhétorique. En réponse à l’absence de respect de l’entreprise pour les droits syndicaux, les syndicats organisent une journée d’action le 10 décembre. 

Un réseau mondial Glencore a été mis en place en novembre lors d’une réunion du secteur minier de IndustriALL Global Union à Sao Paolo. Armé d’un plan d’action précis, le réseau soutient les activités prévues par l’affilié United Steelworkers (USW) pour la Journée des investisseurs de Glencore le 10 décembre. La journée coïncide ironiquement avec la Journée international des droits de l’homme.

Les travailleurs et travailleuses membres de l’USW sur le site de Glencore's Sherwin Alumina au Texas ont été lock-outés pour avoir refusé d’accepter un contrat inférieur aux normes qui retirerait aux retraités le droit aux soins de santé.

Le directeur des mines de IndustriALL, Glen Mpufane, dit que le soutien solidaire à une action de l’USW a marqué le début d’une campagne mondiale de IndustriALL contre Glencore:

“Nous sommes particulièrement alarmés des questions de sécurité. Aux États-Unis, l’usine Sherwin Alumina a déjà eu un taux de blessures double de la moyenne nationale, et elle emploie maintenant du personnel de remplacement inexpérimenté dans ses installations. C’est une décision imprudente qui pourrait avoir des conséquences catastrophiques pour la main-d’œuvre.

“Nous demandons à Glencore de résoudre les conflits de travail et de communauté qui s’étendent dans le monde, notamment en Afrique, en Asie, en Australie, en Amérique latine et en Amérique du Nord.”

Montrez votre soutien – une délégation de l’USW représentant 450 mineurs lock-outés au Texas protestera devant le siège de la multinationale minière Glencore (50 Berkeley St, Londres) à Londres le 10 décembre à 12 heures.