• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Jyrki Raina, IndustriALL

Jyrki Raina, IndustriALL

Jyrki Raina, IndustriALL

Jyrki Raina en visite au Chili pour soutenir les affiliés

17.03.2016

Jyrki Raina, Secrétaire général d’IndustriALL, s’est exprimé lors d’une conférence de presse au sein des locaux de la centrale syndicale chilienne CUT (Central Unitaria de Trabajadores), ce 14 mars pour exprimer son soutien aux affiliés d’IndustriALL et leur campagne en faveur d’une réforme du travail.

Au cours de sa visite au Chili, les 14 et 15 mars, Jyrki Raina a également rendu visite aux affiliés d’IndustriALL, à une compagnie minière et tenu des réunions avec les ministres du travail et de l’intérieur. L’objectif principal de ce déplacement était d’apporter un soutien aux revendications des travailleuses et travailleurs en faveur de réformes du travail, de débattre de la politique industrielle du pays et d’encourager le gouvernement à signer la Convention n°176 de l’OIT sur la sécurité et la santé dans les mines.

“Je suis ici pour affirmer notre soutien aux affiliés chiliens et à la CUT, qui se battent pour une réforme du travail équitable qui protège les droits des travailleurs. Il y a des aspects positifs dans le travail accompli par le Sénat, mais nous pensons qu’il est aussi important de permettre des négociations nationales inter-entreprises. Ce serait là une manière importante et utile de promouvoir des relations sociales au bénéfice de tous,” a indiqué Jyrki Raina lors de la conférence de presse.

Barbara Figueroa, Présidente de la CUT, également présente à la conférence de presse, a déclaré :

“Le Chili n’a pas connu de réforme des relations sociales depuis 30 ans. Nous devons mener le processus actuel avec le plus grand soin. Il serait irresponsable de la rejeter totalement au motif qu’elle ne répond pas à toutes nos attentes. Nous devons nous rappeler que nous pouvons poursuivre ce processus de réforme dans le futur. Nous avons vécu des temps difficiles et beaucoup dépendra de la faculté des syndicats à tirer parti au mieux de ces dispositions minimales."

Les CONSTRAMET, CONSFETEMA et FTC, tous affiliés d’IndustriALL, ont accordé un soutien critique à la réforme envisagée et s’efforcent toujours de l’améliorer. Ils participeront à la grève du 22 mars avec pour slogan “plus de démocratie, la réforme maintenant, une nouvelle constitution et un meilleur Chili”.

Jyrki Raina, accompagné de Jorge Almeida, Secrétaire régional d’IndustriALL et Marino Vani, Secrétaire régional adjoint, a également tenu des réunions avec la Ministre du Travail, Ximena Rincón, et la Ministre des Mines, Aurora Williams, pour discuter de la position du gouvernement sur d’autres problématiques importantes pour les travailleurs, comme la ratification de la Convention n° 176 sur la sécurité et la santé dans les mines.

La Ministre du Travail leur a indiqué qu’en pratique, les mines chiliennes rencontraient les normes définies par la Convention n° 187 et que, le 28 avril, le gouvernement avait l’intention de lancer une nouvelle politique en matière de santé et sécurité. Quoi qu’il en soit, il est convenu d’examiner la convention avant cette date. La Ministre des Mines a fourni des chiffres qui montrent une amélioration de la situation en matière de santé et sécurité.