• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Dans le bureau de la FIOM en Italie

Dans le bureau de la FIOM en Italie

Devant l’usine à Spilamberto, Italie

Devant l’usine à Spilamberto, Italie

Rencontre de militants de l’USW avec leurs collègues français de la CFDT FGMM

Rencontre de militants de l’USW avec leurs collègues français de la CFDT FGMM

Dans le bureau de la FIOM en Italie Devant l’usine à Spilamberto, Italie Rencontre de militants de l’USW avec leurs collègues français de la CFDT FGMM

La campagne Crown obtient un soutien en Italie et en France

13.05.2014

Des représentants des membres de la section 9176 de l’USW, qui ont mené un combat héroïque à Toronto, Canada, contre la multinationale de fabrication d’emballages de produits alimentaires et de boissons Crown Holdings, ont rendu une visite de solidarité à leurs collègues travaillant dans des usines de l’entreprise en Italie et en France.

Leur voyage avait lieu dans le cadre d’une série d’actions sur le terrain de la campagne Take Backs No More visant à faire connaître la vérité sur Crown et à mettre fin aux pratiques antisyndicales effectuées de manière éhontée au Canada et en Turquie. http://www.industriall-union.org/fr/les-syndicats-denoncent-crown-avec-des-actions-sur-le-terrain.

La délégation de l’USW comprenait les militants syndicaux McHugh et Amos qui ont rencontré leurs collègues de l’affilié italien de IndustriALL, FIOM, à Modena, et d’aller ensuite à Spilamberto où le groupe a été rejoint par des activistes italiens pour distribuer des tracts de campagne devant l’usine.

La campagne a reçu un puissant soutien des travailleurs et travailleuses d’Italie, pleinement conscients maintenant de toutes les infractions commises par l’entreprise contre les salariés au Canada et en Turquie. Après l’action des comités d’entreprise présents dans les usines Crown en Italie, une déclaration commune de solidarité a été délivrée. La fédération FIOM et ses effectifs dans les usines Crown en Italie se sont engagés à soutenir jusqu’à la victoire le combat de leurs camarades au Canada et en Turquie.

Au cours de leur visite en France, les membres de l’USW ont rencontré la direction de l’affilié français de IndustriALL, CFDT FGMM, qui va faire circuler l’information sur la campagne Take Backs No More dans tous les sites de Crown en France où le syndicat a des membres.

Peu de temps après la visite de la délégation de l’USW, IndustriALL a pris connaissance d’une autre infraction de Crown aux droits des travailleurs et travailleuses en Turquie.

Selon un rapport reçu de l’affilié turc de IndustriALL, Birlesik Metal Is, la direction de Crown a mis à pied quatre autres personnes dans l’usine à Izmit et trois autres dans l’usine à Osmaniye.

L’entreprise accuse les activistes de Birlesik à Izmit d’avoir placé illégalement des autocollants syndicaux sur les boites envoyées au producteur de bière locale Efes. Selon le syndicat, ces accusations sont sans fondement, du fait que le syndicat n’a même pas envoyé d’autocollants dans la région où est située l’usine Crown dont il est question.

L’entreprise n’a fourni, jusqu’ici, aucune explication officielle sur les raisons des mises à pied à Osmaniye.