Jump to main content
IndustriALL logotype

La direction de GEA consent à des pourparlers après la grève dans son usine italienne

12 July, 2018La direction de l’entreprise allemande GEA a accepté de participer à des pourparlers avec le syndicat et des responsables du gouvernement local en Italie à propos de plans visant à revendre sa division de séparateurs pour le secteur du pétrole et du gaz à Castel Maggiore.

Les travailleurs et travailleuses de l’usine, qui sont membres de l’affilié italien d’IndustriALL Global Union, FIOM-CGIL, sont partis en grève le 10 juillet pour protester contre le projet de revente. Le syndicat veut préserver les emplois et la production au sein de cette importante usine de GEA située en périphérie de la ville de Bologne, dans le nord du pays.

Le syndicat s’inquiète également du fait que les activités de réfrigération alimentaire, également basées à Castel Maggiore, pourraient être affectées par la vente.

Au cours des vingt-quatre heures d’arrêt de travail, les membres du syndicat ont manifesté devant le bâtiment du Conseil municipal de Bologne, où des discussions avaient lieu au sujet de la vente entre le gouvernement local, la direction italienne de GEA et des représentants du syndicat.

À la suite de l’action de grève, les parties sont convenues d’une autre réunion pour le 17 juillet, qui cette fois va impliquer une représentation de la direction de GEA venue d’Allemagne, de sorte à rédiger un protocole d’accord sur la façon dont la vente va se dérouler et sur la manière de maintenir l’emploi.

Stefano Maruca, Directeur du Département international de la FIOM-CGIL a indiqué :

“Ce résultat a été obtenu grâce aux luttes et mobilisations des travailleurs et travailleuses de GEA qui sont partis en grève et ont manifesté devant le Conseil municipal de Bologne, tout en enregistrant une solidarité marquée de la part des travailleurs et travailleuses de GEA Procomac à Sala Braganza, GEA Equipment à Parme et Ima Forni à Vérone, à qui nous adressons de vifs remerciements.”

L’histoire de la réfrigération à Castel Maggiore remonte à 1898, les activités prenant le nom de Technofrigo dans les années 1970. Elles ont été intégrées au groupe GEA en 1994.

Matthias Hartwich, Directeur d’IndustriALL en charge des industries des matériaux et de l’ingénierie mécanique, a déclaré :

“L’action décisive des travailleurs et travailleuses de GEA à Castel Maggiore est en train de payer. Nous soutenons notre affilié italien dans ses efforts en vue de préserver l’emploi et la production au sein de cette importante usine de réfrigération qui a une longue tradition d’employeur dans cette région.”

La multinationale allemande GEA est l’un des plus grands fournisseurs de l’industrie de la transformation alimentaire et d’un large éventail d’autres secteurs et a généré des revenus d’environ 4,6 milliards d’euros en 2017.