Jump to main content
IndustriALL logotype

L’Allemagne a dit adieu au charbon après 200 ans d’extraction

29 December, 2018Le 21 décembre, après avoir joué un rôle clé dans le développement de l’industrie allemande, les mineurs ont dit ensemble un émouvant adieu à l’extraction houillère à la dernière mine de charbon encore en exploitation du pays située à Bottrop.

Ont assisté à la cérémonie, le Président de la République fédérale d’Allemagne, Frank-Walter Steinmeier, le Président de la Commission de l’UE, Jean-Claude Juncker, le ministre-président de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Armin Laschet, et le président de l’affilié allemand à IndustriALL Global Union, le syndicat des mines, de la chimie et de l’énergie (IG BCE), Michael Vassiliadis.

« La fermeture de la mine à Bottrop signifie la fin d’une ère industrielle qui a profondément influencé l’Allemagne et en particulier, la région de la Ruhr, » a indiqué Michael Vassiliadis. « Nous disons au revoir à une industrie qui a fait la force et la richesse de l’Allemagne, non seulement sur le plan économique, mais aussi sur les plans culturel et social ».

En 2007, les partenaires sociaux dans l’industrie houillère allemande sont parvenus à un accord visant à cesser graduellement l’exploitation du charbon d’ici 2018. Cependant, les combustibles fossiles représentent toujours une place importante dans le mix énergétique, et le lignite produit en Allemagne provient encore pour une part de celui-ci.

Dans les années 1950, l’industrie houillère allemande employait environ 600 000 travailleurs, un effectif qui avait chuté à environ 4 500 en 2017.

Les mineurs en Allemagne, comme dans d’autres régions du monde, ont une longue tradition de solidarité et de fraternité. « Ce pays a besoin de plus de culture de camaraderie à nouveau! », a déclaré Michael Vassiliadis.

L’IG BCE tout comme ses prédécesseurs ont joué un rôle essentiel pour garantir une Transition juste au cours de ces 25 dernières années, face à la forte baisse des effectifs dans l’industrie minière. Des accords innovants comportant des modèles nouveaux dans le processus d’ajustement ont vu le jour au cours du processus de négociation collective.

« C’est un moment émouvant pour les mineurs en Allemagne et dans le monde entier », a indiqué Kemal Özkan, Secrétaire général adjoint d’IndustriALL.

« Le modèle de Transition juste utilisé dans l’industrie minière allemande est un excellent exemple de la façon dont un tel processus peut être géré par les syndicats. Nous saluons le travail réalisé par les partenaires sociaux, en particulier IG BCE, durant cette transformation ».