Jump to main content
IndustriALL logotype

Lancement d'un projet pour les jeunes latino-américains

Read this article in:

22 August, 2018Un nouveau projet destiné aux jeunes vient d'être lancé en Amérique latine et dans les Caraïbes. Avec le soutien du DGB Bildungswerk allemand, IndustriALL veut donner des moyens d'action à la jeunesse.

Les premiers séminaires nationaux du Projet régional d'éducation et d'habilitation des jeunes pour l'Amérique latine d'IndustriALL ont eu lieu du 26 juillet au 10 août; d'autres suivront jusqu'en 2020.

IndustriALL et le DGB Bildungswerk, l'organisme de soutien de la centrale syndicale allemande DGB, organisent des séminaires de deux jours en Argentine, au Brésil, au Mexique et au Nicaragua. Le but est de donner le coup d'envoi à ce projet visant la formation de jeunes leaders syndicaux qui s'impliquent dans la vie de leurs syndicats ainsi que dans les structures mondiales d'IndustriALL.

"Leur présence ici s'explique par le fait que quelqu'un dans leur syndicat juge qu'ils ont ce qu'il faut pour devenir un leader syndical. Je viens d'avoir 66 ans. Nous devons promouvoir le renouveau générationnel dont nous parlons tant," a dit le Vice-président du Comité exécutif d'IndustriALL, Raúl Mathiú, à l'inauguration du premier de ces séminaires, en Argentine.

Marino Vani, le Secrétaire régional d'IndustriALL, et sa Conseillère régional Julieta Avalos assureront le suivi des jeunes pendant trois ans, période pendant laquelle ils dresseront un plan d'action syndicale visant à élaborer une politique des jeunes qui promeuve aussi l'égalité hommes-femmes.

Chaque pays aura son propre coordinateur qui aura en charge le suivi de l'ensemble du processus. Le groupe des coordinateurs se réunira deux fois par an afin d'assurer la cohérence du travail réalisé à l'échelon régional. La première réunion de ce groupe se tiendra les 16 et 17 août au bureau régional d'Uruguay.

Cette réunion sera l'occasion d'analyser les défis que le projet devra relever dans chaque pays et de définir les activités à mener pour atteindre les objectifs de la seconde phase du projet dans chaque pays et qui débutera en septembre de cette année.

Pour le DGB, ce projet doit aussi permettre à des jeunes femmes et hommes de définir l'agenda politique dans la société latino-américaine afin d'aider la région à devenir plus représentative et inclusive pour les générations futures. Une autre proposition est que, d'ici 2020, la moitié au moins des syndicats qui participent au projet aient mis en place des secrétariats des jeunes et des structures de représentation formelles.

"Les jeunes de la région auront de multiples occasions de se former et de renforcer leurs syndicats. Le projet les aidera à développer leurs compétences en leadership et leur donnera les moyens de faire face aux défis d'aujourd'hui et de demain. L'axe central de ce projet consiste à développer des politiques d'inclusion des jeunes, des structures conçues pour assurer la participation des jeunes dans les syndicats et à former des gens aptes à devenir des leaders ayant une vision nationale, régionale et globale," a déclaré en conclusion Marino Vani, le Secrétaire régional d'IndustriALL.