Jump to main content
IndustriALL logotype

Le Comité de l'ACM avec Stora Enso planifie un avenir durable

5 June, 2019Faisant suite à la signature, en janvier 2018, de l'Accord-cadre mondial (ACM) qui lie la multinationale finlandaise Stora Enso, spécialisée dans les matériaux renouvelables, aux syndicats mondiaux IndustriALL, IBB et UNI, les partenaires sociaux ont tenu la première réunion biennale du Comité d'application et d'examen de l'accord, le 3 juin à Helsinki.

Les parties à l'ACM se sont engagées à maintenir un dialogue permanent et doivent se réunir tous les deux ans afin de vérifier son application dans l'entreprise. Le comité se compose des trois syndicats mondiaux, plus trois syndicats nationaux, Paperiliitto pour la Finlande et Pappers et GS Facket pour la Suède. Le comité directeur du Comité d'entreprise européen de Stora Enso est un autre membre important du comité.

Stora Enso s'est engagée à mettre en place une entreprise durable et l'ACM constitue un volet important de cette stratégie. Cette politique considère que la durabilité relève de trois axes majeurs : l’environnement, l'économique et le social. La direction est convaincue qu'une approche éthique déterminée lui confère un avantage concurrentiel sur le marché. Les consommateurs sont de plus en plus sensibilisés et exigeants s'agissant du comportement environnemental et social.

Stora Enso est à la pointe de la mutation de l'industrie vers une production environnementalement durable basée sur des technologies renouvelables. Elle aspire à développer des solutions pour faire que tout ce qui est actuellement fabriqué à partir de combustibles fossiles le soit à partir des arbres à l'avenir. Cela inclut les voitures, les avions, les bouteilles en plastique, les panneaux solaires, et même les gratte-ciels.

La direction de Stora Enso a expliqué au comité en quoi consistent ses travaux actuels dans les domaines spécifiques de la sécurité, des conditions de travail, de l'éthique, de l'approvisionnement responsable et du développement de l'entreprise en général. Le comité a analysé dans quelle mesure la participation des syndicats pourrait s'accroître dans ces différents domaines d'activité. Ces discussions se poursuivront en mode continu.

Malin Bendz, Vice-présidente exécutive des ressources humaines de Stora Enso, a déclaré :

"Cet ACM fait partie intégrante de notre activité. Il est le reflet de nos convictions, de ce que nous essayons de faire en tant qu'entreprise. Nous avons un partenariat et nous étudions ce que nous pouvons faire ensemble pour nous rendre plus forts."

Tom Grinter, Directeur du secteur des pâtes et papiers d'IndustriALL, ajoute :

"Stora Enso fait beaucoup et le fait bien. Une priorité de nos délégués syndicaux chez Stora Enso est d'améliorer la consultation des syndicats et leur implication dans les différentes initiatives éthiques de l'entreprise. Stora Enso va continuer à grandir et le dialogue que nous avons par l'ACM accompagnera cette croissance."