• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Le réseau syndical du caoutchouc et du pneu de Thaïlande se renforce dans la coopération

26.07.2016

Le réseau national des syndicats du caoutchouc de Thaïlande s’est réuni les 19 et 20 juillet à Bangkok pour échanger des informations sur les défis du secteur et développer une réponse collective à y donner.

Les leaders syndicaux thaïlandais du secteur du caoutchouc et du pneu issus de dix syndicats et huit manufacturiers, Goodyear, Yokohama, Maxxis, IRC tire, Michelin, Bridgestone et Sumitomo ont participé à cette rencontre organisée par la Confédération des travailleurs industriels de Thaïlande (CILT) et IndustriALL Global Union. Ils ont été rejoint par Christian Bradier, un représentant de l’entreprise française Michelin.

L’assemblée a débattu de questions clés pour le secteur, dont les problématiques liées aux dispositions en matière de travail posté et aux heures supplémentaires imposées pour assurer une production 24 heures sur 24, le fait que tous les syndicats ne pratiquent pas la perception des cotisations à la source, l’absence de garderies d’enfants et de locaux pour permettre aux femmes l’allaitement maternel au sein des usines et le fait que certains syndicats importants qui jouent un rôle clé dans le secteur ne sont pas membres d’IndustriALL.

Le réseau du caoutchouc et du pneu a été mis sur pied par le biais d’un séminaire organisé par IndustriALL en février 2012. Ce séminaire s’est focalisé sur les normes internationales du travail et le dialogue social en visant à entamer le débat, à pratiquer un échange d’information et à mettre en place le réseau.

Après la réunion de 2012, IndustriALL a travaillé au développement du potentiel du réseau. Une réunion en a été organisée en 2015 pour fournir des mises à jour sur la situation au plan mondial et donner un aperçu du secteur, échanger des informations et débattre des stratégies pour améliorer la condition des travailleurs et travailleuses.

Une structure a été mise en place et un coordinateur désigné pour aider à renforcer la coopération entre syndicats. Un plan d’action et un programme d’activités, dont des réunions un mois sur deux, ont été adoptés pour faire avancer le travail du réseau.

Le réseau rassemble les syndicats et il y a maintenant une coopération et une coordination. En 2016, le Groupe des Travailleurs du Caoutchouc de Thaïlande s’est concerté avec la CILT et le projet de renforcement syndical d’IndustriALL pour développer un plan de syndicalisation. Celui-ci vise à augmenter les effectifs en recrutant pour les syndicats du réseau avec comme objectif une campagne de syndicalisation au sein de l’entreprise Linglong. L’accent est mis également sur la santé et la sécurité. Les principes directeurs d’IndustriALL ont été suivis pour mettre en place un comité des femmes et augmenter les activités et la représentation de celles-ci au sein des structures syndicales.

“Ceci constitue un pas important pour le renforcement du réseau, la mise en place d’une force de négociation et pour atteindre des normes communes de protection et de bien-être par une convention collective à niveau national.

“Nous allons consolider la force de ce réseau dans le secteur et étendre les réseaux d’entreprise au niveau régional en Asie du Sud-Est pour rendre la négociation syndicale plus efficace. Au niveau d’IndustriALL, nous apprécions votre bon travail et espérons nous retrouver ensemble dans la même famille, car tous ensemble nous sommes plus forts,” a dit Helmut Lense, directeur d’IndustriALL pour l’automobile et le caoutchouc.

Yongyuth Mentapao, président de la CILT, a conclu la réunion par ces mots :

“C’est une réunion importante pour nous. Comme vous le savez, la Thaïlande a une densité syndicale bien inférieure à celle d’autres pays de par le monde. Nous comptons plus de 30 millions de travailleurs et travailleuses, mais seulement 600.000 adhérents, à peine 1,5%.

“Nous devons changer notre culture syndicale, en commençant par trois problématiques clés : la gestion financière, l’implication des adhérents et la communication.

“Nous comptons maintenant IndustriALL comme partenaire international, qui coopère avec ses affiliés thaïlandais pour soutenir nos activités et construire dans la coopération un mouvement syndical renforcé”.