• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Les représentants de l’entreprise et du syndicat signant l’accord ce 8 février.

Les représentants de l’entreprise et du syndicat signant l’accord ce 8 février.

La manifestation en octobre 2015.

La manifestation en octobre 2015.

Les représentants de l’entreprise et du syndicat signant l’accord ce 8 février. La manifestation en octobre 2015.

Le syndicat albanais sauve 300 emplois dans les mines

29.02.2016

L’affilié d’IndustriALL, le SPMSH (Syndicat indépendant des Mineurs d’Albanie) a sauvé 300 emplois dans la région de Pukë.

Ce 8 février 2016, après cinq mois de difficiles négociations, l’affilié d’IndustriALL Global Union SPMSH (Syndicat indépendant des Mineurs d’Albanie) a signé au siège du Ministère de l’Énergie et de l’Industrie d’Albanie un accord avec l’entreprise BERALB concernant 300 mineurs de la région de Pukë (Fushë-Arrëz).

L’entreprise, qui a une concession de 30 ans avec l’État albanais pour l’exploitation des mines, voulaient toutes les fermer en raison du cours du cuivre qui est bas sur les marchés. Cette décision aurait sérieusement menacé les moyens d’existence des mineurs et de leurs familles dans ce qui est l’une des régions les plus pauvres d’Albanie, où règne un taux de chômage très élevé.

L’accord stipule qu’aucun travailleur ne sera licencié et que tous recevront un salaire de base assorti des cotisations à l’assurance santé et au fond de pension, du 1er février 2016 au 22 juin 2017, ce qui correspond à la période durant laquelle l’activité de la mine sera suspendue.

Lorsque cela sera nécessaire, les mineurs se chargeront du maintien en bon état de fonctionnement des installations, afin de permettre une reprise des activités en sécurité, et à l’issue de la période de suspension, voire avant si le cours du cuivre remonte, les 300 mineurs reprendront leur emploi à plein temps.

C’est une grande victoire pour le SPMSH et pour les syndicalistes en Albanie et, comme son président, qui est aussi celui de la centrale syndicale BSPSH, Gezim Kalaja, le souligne : “Cet accord ajoute du crédit aux valeurs du syndicalisme en Albanie”.

Kemal Özkan, Secrétaire général adjoint d’IndustriALL Global Union a déclaré : “Nous félicitons notre affilié albanais qui, dans une lutte couronnée de succès, a affiché lors de cette campagne syndicale tout l’esprit et les traditions des mineurs”.

Cet accord a été conclu après cinq mois de négociations et l’action de protestation menée le 7 octobre 2015 en solidarité avec la Journée mondiale pour le travail décent qui a vu le soutien de la CSI, d’IndustriALL Global Union et de ses affiliés.