• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Le syndicat indien de la démolition navale appelle le gouvernement à ratifier la Convention de Hong-Kong

13.10.2015

Le syndicat des travailleurs de la démolition de navires des chantiers navals d'Alang a envoyé une lettre au ministre indien du Transport routier, des Routes et du Transport maritime lui demandant que son pays ratifie la Convention de Hong-Kong avec ses normes internationales pour la santé et la sécurité dans l'industrie.

La Alang Sosiya Ship Recycling & General Workers Association (ASSRGWA) est le syndicat des travailleurs du démantèlement de navires du plus grand chantier naval au monde, celui d'Alang, dans l'ouest de l'Inde.

La lette explique que :

"Atteindre l'âge de 60 ans n'est qu'un rêve pour la plupart des travailleurs (de l'industrie) … c'est pourquoi l'ASSRGWA demande au gouvernement indien de participer à une solution efficace au problème de l'insécurité et de la précarité de la démolition navale et de ratifier d'urgence la Convention de Hong-Kong."

Kan Matsuzaki, Directeur en charge du secteur de la construction navale et de la démolition des navires à IndustriALL, déclare :

"Le réseau des syndicats de la construction navale et de la démolition des navires agit pour faire en sorte que la Convention de Hong-Kong devienne une réalité. Pour qu'elle entre en vigueur, il faut que 12 autres gouvernements ayant une industrie maritime importante la ratifient encore. Les choses progressent et notre campagne se poursuivra jusqu'à obtenir la sécurité dans cette industrie."

Pour le Secrétaire du syndicat, V.V. Rane :

"Nous allons insister fortement sur cette situation pendant la campagne contre le travail précaire du 7 octobre 2015 à Mumbai et Alang."

Vous pouvez consulter les actions menées pendant la campagne en cliquant ici