• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Les membres du NUMSA lors de la grève ayant eu lieu dans l’industrie automobile en 2013

Les membres du NUMSA lors de la grève ayant eu lieu dans l’industrie automobile en 2013

Les métallurgistes sud-africains obtiennent une hausse salariale de 35%

16.09.2016

Le syndicat NUMSA a négocié une hausse salariale de 35% sur trois ans avec les constructeurs automobiles.

L’affilié d’IndustriALL Global Union, le syndicat national des métallurgistes d’Afrique du Sud (NUMSA), est parvenu à un règlement avec l’Association des employeurs du secteur de la construction automobile, un organisme patronal dont font partie Nissan, Ford, Toyota, BMW, Mercedes Benz, Renault et VW.

La convention comporte une augmentation salariale de 35% échelonnée sur trois ans, dont 10% la première année, 8% la seconde et 8% la troisième, ainsi qu’une indemnité forfaitaire de 20%, et des hausses des aides au transport et au logement. 

Patrick Craven, porte-parole du NUMSA, a déclaré:

« Il s’agit d’un bon accord eu égard aux conditions, et nous nous félicitons que nos membres l’aient approuvé. Des négociations serrées se déroulent dans d’autres secteurs ».

Le syndicat NUMSA a déclaré être en conflit avec le groupe des employeurs en juillet. Un accord a été atteint et signé le 12 septembre après de longues négociations. C’est la première fois en neuf ans qu’un accord a été conclu dans le secteur sans grève. En 2013, une grève menée chez les constructeurs automobiles et les fabricants de pièces détachées, organisée par le NUMSA, avait gravement perturbé le secteur.

Le Secrétaire général du NUMSA, Irvin Jim, a indiqué que bien que les négociations aient été rapides dans le secteur de la construction automobile, une grève était imminente dans le secteur des pièces détachées, en l’absence d’une offre sérieuse de la part des employeurs.

NUMSA lutte contre la fragmentation des conseils de négociation dans le secteur, et demeure en conflit avec l’Association des distributeurs de carburant et l’organisation des détaillants de l’industrie automobile.

« Nous souhaitons informer les patrons des secteurs où des négociations ont lieu de se joindre à la table avec des offres sérieuses. Nous agirons très vite dorénavant pour mobiliser les travailleurs à pousser les employeurs dans les secteurs où des négociations sont toujours en cours à achever rapidement le cycle de négociations actuel », a indiqué Irvin Jim.

Helmut Lense, Directeur d’IndustriALL pour les secteurs automobiles et du caoutchouc, a souligné:

« L’accord qui a été négocié est un bon accord pour les membres du NUMSA au niveau de l’industrie de la construction automobile. Les employeurs des secteurs connexes doivent s’asseoir à la table des négociations avec une proposition sérieuse, et mettre un terme à l’incertitude dans le secteur ».

La croissance du secteur de la construction automobile sud-africain contribue de manière importante au PNB et aux exportations du pays.