• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Des membres du Syndicat des Travailleurs des Mines de Charbon d’Ukraine ont formé un piquet devant le Parlement ukrainien ce 17 mars

Des membres du Syndicat des Travailleurs des Mines de Charbon d’Ukraine ont formé un piquet devant le Parlement ukrainien ce 17 mars

Des membres du Syndicat des Travailleurs des Mines de Charbon d’Ukraine ont formé un piquet devant le Parlement ukrainien ce 17 mars

Des membres du Syndicat des Travailleurs des Mines de Charbon d’Ukraine ont formé un piquet devant le Parlement ukrainien ce 17 mars

Des membres du Syndicat des Travailleurs des Mines de Charbon d’Ukraine ont formé un piquet devant le Parlement ukrainien ce 17 mars

Des membres du Syndicat des Travailleurs des Mines de Charbon d’Ukraine ont formé un piquet devant le Parlement ukrainien ce 17 mars

Des membres du Syndicat des Travailleurs des Mines de Charbon d’Ukraine ont formé un piquet devant le Parlement ukrainien ce 17 mars

Des membres du Syndicat des Travailleurs des Mines de Charbon d’Ukraine ont formé un piquet devant le Parlement ukrainien ce 17 mars

Des membres du Syndicat des Travailleurs des Mines de Charbon d’Ukraine ont formé un piquet devant le Parlement ukrainien ce 17 mars Des membres du Syndicat des Travailleurs des Mines de Charbon d’Ukraine ont formé un piquet devant le Parlement ukrainien ce 17 mars Des membres du Syndicat des Travailleurs des Mines de Charbon d’Ukraine ont formé un piquet devant le Parlement ukrainien ce 17 mars Des membres du Syndicat des Travailleurs des Mines de Charbon d’Ukraine ont formé un piquet devant le Parlement ukrainien ce 17 mars

Les mineurs ukrainiens revendiquent un soutien pour l’industrie du charbon

18.03.2016

Environ 500 mineurs venus de charbonnages situés dans toute l’Ukraine se sont rassemblés à Kiev ce 17 mars et ont formé un piquet devant les bâtiments du Parlement pour revendiquer qu’il adopte deux projets de loi destinés à résoudre des questions socio-économiques pressantes qui affectent l’industrie ukrainienne du charbon.

Le piquet devant les bâtiments de la Rada a été organisé par le Syndicat des Travailleurs des Mines de Charbon d’Ukraine, un affilié d’IndustriALL Global Union.

Au cours de cette action, les présidents des sections syndicales locales se sont exprimés sur les problèmes du secteur dans leurs régions. Arriérés de salaires, retard de versement aux fonds de sécurité sociale et de pension, coupes dans la couverture sociale, absence de financement pour la modernisation de l’outil ainsi que la non-livraison de charbon ne sont que quelques exemples des problématiques.

Deux projets de loi d’importance pour l’industrie charbonnière figuraient à l’ordre du jour provisoire de la session du Parlement de ce 17 mars. Le premier projet, soumis par le Syndicat des Travailleurs des Mines de Charbon d’Ukraine, propose d’amender le budget de l’État pour 2016 et d’allouer un financement pour les entreprises charbonnières publiques d’un montant de 250 millions de hryvnias, l’équivalent de 9,3 millions de dollars. Ce projet de loi propose également d’allouer 100 millions de hryvnias (3,7 millions de dollars) à la construction de la Mine n° 10 de Novovolynsk.

Le second projet de loi propose d’amender la législation ukrainienne des mines en ce qui concerne les clauses sociales pour les mineurs de charbon afin d’accorder une réduction de 50% sur le gaz, l’électricité et le chauffage, ramenée à la consommation moyenne, pour les travailleurs de l’industrie charbonnière qui ont droit à recevoir gratuitement du charbon à usage domestique.

Bien que le parlement n’a pas débattu de ces deux projets de loi ce jour-là, les syndicalistes ont rencontré les parlementaires et le Président de la Rada d’Ukraine, M. Volodymyr Groysman. Une autre rencontre entre le Syndicat des Travailleurs des Mines de Charbon d’Ukraine, le Ministre des Industries de l’Énergie et du Charbon, M. Volodymyr Demchyshyn et la Ministre des Finances, Mme Natalia Yaresko, est programmée pour ce 22 mars, où il est permis d’espérer une solution de compromis.