• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Rassemblement de soutien aux travailleurs et travailleuses licenciés chez Ansell.

Rassemblement de soutien aux travailleurs et travailleuses licenciés chez Ansell.

Rassemblement de soutien aux travailleurs et travailleuses licenciés chez Ansell.

Rassemblement de soutien aux travailleurs et travailleuses licenciés chez Ansell.

Rassemblement de soutien aux travailleurs et travailleuses licenciés chez Ansell.

Rassemblement de soutien aux travailleurs et travailleuses licenciés chez Ansell.

Rassemblement de soutien aux travailleurs et travailleuses licenciés chez Ansell.

Rassemblement de soutien aux travailleurs et travailleuses licenciés chez Ansell.

Anton Marcus, président du FTZGSEU et membre du Comité exécutif de IndustriALL

Anton Marcus, président du FTZGSEU et membre du Comité exécutif de IndustriALL

Rassemblement de soutien aux travailleurs et travailleuses licenciés chez Ansell. Rassemblement de soutien aux travailleurs et travailleuses licenciés chez Ansell. Rassemblement de soutien aux travailleurs et travailleuses licenciés chez Ansell. Rassemblement de soutien aux travailleurs et travailleuses licenciés chez Ansell. Anton Marcus, président du FTZGSEU et membre du Comité exécutif de IndustriALL

Les salariés d’Ansell continuent de se battre pour leurs droits

14.10.2014

Au Sri Lanka, le syndicat FTZGSEU, affilié à IndustriALL, a engagé une action le 11 octobre pour marquer le premier anniversaire de la grève chez Ansell. Travailleurs et travailleuses se sont rassemblés devant l’entrée principale de la zone franche d’exportation de Biyagama au Sri Lanka, pour signifier aux autorités et à la direction d’Ansell que la lutte continue.

Plus de 200 travailleurs et travailleuses avec leurs enfants se sont rassemblés en signe de solidarité avec les salariés licenciés par Ansell et pour porter un coup afin d’obtenir justice pour leurs collègues injustement licenciés, qui paient un prix élevé pour leurs difficultés financières et leurs problèmes sociaux. Mais le message est clair: un an plus tard, le combat pour obtenir la réintégration des travailleurs et travailleuses se poursuit avec vigueur.

Le conflit dans l’usine Ansell qui produit des gants chirurgicaux et des gants industriels dans l’une des zones de libre-échange au Sri Lanka, a fait perdre leur emploi à 294 personnes depuis un an. Elles ont été licenciées alors qu’elles faisaient grève pour soutenir leurs onze collègues et représentants syndicaux licenciés.

La Cour suprême de justice a chargé Ansell de négocier un règlement avec le syndicat FTZGSEU, ce que l’entreprise refuse manifestement de faire.

Le secrétaire général de IndustriALL Global Union, Jyrki Raina, dit que le soutien accordé aux travailleurs et travailleuses en lutte demeure inébranlable:

IndustriALL est engagé à obtenir une solution juste permettant la réintégration de près de 300 travailleurs et travailleuses. Il est grand temps pour Ansell de monter à bord et de mettre fin à la situation désespérée de ces gens.