• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Les syndicats de Goodyear déterminés à réactiver leur réseau mondial

11.09.2014

Plus de trente participants représentant les travailleurs du troisième plus grand manufacturier de pneumatiques et en provenance des États-Unis, de Turquie, d’Inde, d’Indonésie, de Malaisie, de Thaïlande et des Pays-Bas ont décidé à l’unanimité de réactiver le Réseau syndical mondial de Goodyear formé à l’origine en 1999.

Ce Réseau mondial Goodyear fonctionnait avec pour priorités l’échange d’informations et d’expériences, le soutien des actions de syndicalisation, l’amélioration des conditions de santé et de sécurité et une solidarité internationale active entre les syndicats participants.

Dans le même temps, les syndicats de Goodyear de la région Asie et Pacifique collaboraient au travers d’un réseau régional par le biais d’une série de réunions tenues en 2000, 2002, 2005 et 2008 sur les questions de santé et sécurité concernant les produits dangereux au sein des usines, les accidents du travail et les maladies professionnelles, la composition des comités de sécurité et les activités de formation.

À l’invitation de l’affilié turc d’IndustriALL Global Union Lastik-Is, syndicat des travailleurs du caoutchouc, de la chimie et du pétrole, qui représente les travailleurs de Goodyear de deux usines situées à Izmit et Adapazari, la réunion de 2014 du réseau syndical mondial tenue les 4 et 5 septembre a débattu de questions brûlantes relatives à l’industrie du pneumatique en général et en particulier des problématiques concernant Goodyear.

“En tant que premier du genre à l’échelle mondiale pour l’industrie du pneu, le réseau Goodyear a joué un rôle très important pour la solidarité internationale” a dit Abdullah Karacan, Président national de Lastik-Is. “Je suis intimement convaincu qu’après cette réunion, chacun d’entre nous mènera ses actions au jour le jour d’une manière plus efficace”.

Selon des estimations récentes, “le marché du pneumatique automobile devrait atteindre près de 250 milliards de dollars au plan mondial au cours des cinq prochaines années”. On estime qu’il existe entre 700 et 800 manufacturiers de par le monde et probablement près de 650 en Chine.

La réunion d’Izmit a approuvé et salué les stratégies et actions clés d’IndustriALL Global Union, en particulier s’agissant des réseaux syndicaux. Les syndicats de Goodyear ont observé les tendances de l’industrie du pneu au niveau planétaire avec une attention particulière portée à Goodyear par le biais d’une évaluation au plan mondial de la situation économique, des investissements et des emplois.

Un point important en débat était la situation syndicale au sein des activités de Goodyear de par le monde. Tom O’Shei et Jim Mason des Métallos USW d’Amérique du Nord ont fait rapport aux participants sur le processus de négociations collectives dans les usines américaines depuis 2006. Le cas de Turquie présenté par Lastik-Is a retenu toute l’attention des délégués par la présence d’avancées nouvelles comme des compléments aux régimes publics.

L’assemblée a enfin débattu d’un plan de travail pour l’avenir et sur la façon de maintenir le fonctionnement du réseau, ayant pris la décision unanime de faire revivre cette structure.

Les délégués ont ensuite visité l’usine Goodyear d’Izmit, qui est la capitale turque de l’industrie du pneu, et ont rencontré la direction de l’usine, les délégués syndicaux et les travailleurs à l’issue de la visite. Cette usine est pratiquement syndiquée à 100% ; le syndicat y a donc un réel pouvoir et est, grâce à cela, entièrement accepté par la direction. C’est un bel exemple du fait que la puissance d’un syndicat lui vient de ses membres.

“La stratégie d’IndustriALL Global Union dans l’industrie du pneu est de bâtir une puissance syndicale mondiale par le biais de réseaux forts,” a indiqué Kemal Özkan, le Secrétaire général adjoint, “le réseau syndical mondial Goodyear va continuer à jouer un rôle important dans cette stratégie.

Goodyear est une des entreprises productrices de pneumatiques les plus en vue au plan mondial, en particulier en Amérique du Nord et en Amérique Latine où elle est numéro un et en Europe où elle arrive en 2e position. Goodyear emploie approximativement 69.000 salariés de par le monde et possède 51 usines dans 22 pays. Ses marques principales sont Goodyear, Dunlop, Kelly, Fulda, Sava et Debica.