• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Les syndicats de l'habillement du Bangladesh décident d'intensifier ensemble la syndicalisation

31.10.2016

Lors d'un atelier qui s'est tenu à Dhaka, les affiliés d'IndustriALL du Bangladesh se sont engagés pour un renforcement de la syndicalisation des travailleurs tout au long de la chaîne d'approvisionnement du secteur du prêt-à-porter.

Les 23 et 24 octobre, les syndicats bangladais du vêtement ont participé à un atelier à Dhaka, avec le soutien de la Fondation Friedrich Ebert, pour discuter de stratégies d'organisation dans la chaîne d'approvisionnement de leur secteur.

Christina Hajagos-Clausen, la Directrice du département du textile et de l'habillement d'IndustriALL, a déclaré :

Une organisation stratégique, consistant notamment à identifier des objectifs atteignables, est cruciale face à la puissance des sociétés multinationales et compte tenu de la nature de l'emploi dans le secteur.

Cet atelier a été l'occasion d'échanges francs sur la manière dont les multinationales et les grandes marques de vêtements présentes dans les chaînes d'approvisionnement influencent l'organisation des travailleurs du secteur.

Pour les recruteurs syndicaux, les marques doivent être tenues responsables du bien-être des travailleurs. Leur présence dans les chaînes d'approvisionnement peut être décelée en utilisant les accords-cadres mondiaux (ACM) d'IndustriALL et les informations publiées par les marques.

Les affiliés ont décidé de mettre à profit les instruments internationaux tels que les conventions de l'OIT, les principes directeurs de l'OCDE, les ACM d'IndustriALL et l'Accord pour le Bangladesh pour organiser les travailleurs et protéger leurs droits dans le secteur du prêt-à-porter.

Apoorva Kaivar, la Secrétaire régionale d'IndustriALL pour l'Asie du Sud, a insisté sur l'importance pour les affiliés d'œuvrer ensemble dans un esprit de coopération et sans se faire concurrence pour améliorer les taux de syndicalisation des quatre millions de travailleurs que compte le Bangladesh.

Un débat a été consacré aux stratégies d'organisation et les affiliés ont discuté et analysé leurs atouts, leurs faiblesses ainsi que les opportunités et les menaces extérieures. Les syndicats ont préparé des plans d'action et décidé d'organiser davantage de travailleurs.

Le Président et Secrétaire général du Conseil du Bangladesh d'IndustriALL a souligné que

Les efforts déployés par IndustriALL pour appuyer les campagnes d'organisation des affiliés au Bangladesh contribueront pour une large part à améliorer l'existence des travailleuses et des travailleurs.