Jump to main content
IndustriALL logotype

Les syndicats russes rassemblent leurs forces pour négocier une convention collective chez Volkswagen

18 January, 2019Deux affiliés d’IndustriALL vont négocier ensemble une convention collective pour les usines Volkswagen de Kaluga et Nizhny Novgorod, en Russie, après avoir mis de côté leurs différences et mené une campagne conjointe de recrutement syndical qui leur a permis d’atteindre le seuil légal de représentativité. Il est prévu que les négociations commencent le 1er février.

En janvier 2019, les deux plus importants syndicats présent chez Volkswagen, le Syndicat de l’automobile et du matériel agricole de Russie (AFW) et le Syndicat interrégional “Association des travailleurs” (ITUWA), ont réuni plus de 50% des travailleurs et travailleuses de ces usines à l’issue d’une campagne dynamique qui a duré cinq mois. L’ITUWA a fait passer ses effectifs de 865 à 1.760 adhérents et l’AFW de 420 à 883. En vertu de la législation russe, les syndicats qui représentent plus de 50% des salariés ont le droit d’engager la négociation collective.

La nouvelle convention collective vise à améliorer de manière significative la position des salariés. Les questions principales des négociations avec l’employeur seront une augmentation salariale supérieure à 20% ainsi que la création d’un organe permanent de représentation des travailleurs, issu des deux syndicats.

Le Président de l’ITUWA Dmitry Trudovoj a indiqué :

“En dépit du fait que le seuil de 50% a finalement été atteint par les deux syndicats, nous exhortons le collectif ouvrier à ne pas se reposer sur ses lauriers. Cela nous a simplement donné l’occasion d’entamer la procédure de négociation. Nous nous attendons à une forte résistance et les négociateurs auront donc besoin de soutien, y compris par le biais de possibles actions collectives”.

Auparavant, les deux syndicats se sont longtemps fait concurrence au niveau de l’entreprise. Des changements positifs se sont produits l’été dernier. IndustriALL Global Union a invité les présidents de ses affiliés au dialogue, ce qui a jeté les fondements d’une collaboration ultérieure.

Le Président de l’AFW Andrey Fefelov a déclaré :

“Tout ce qui vient d’être accompli l’a été en grande partie grâce aux efforts d’IndustriALL et de son Secrétaire général Valter Sanches. Nous en sommes arrivés à comprendre que nous devions arrêter notre guerre de l’information et passer à un partenariat social. Cela a apporté un résultat significatif”.

La prochaine étape importante pour ces syndicats sera la création d’un organe de représentation unique. Il comprendra des militants des deux organisations.

Vadim Borisov, Secrétaire régional d’IndustriALL, fait ce commentaire :

“Nous saluons le fait que nos affiliés ont trouvé un terrain d’entente. S’agissant de la Russie et l’ensemble de l’espace post-soviétique, nous avons connu là une expérience unique de campagne de recrutement conjointe”.