• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Les membres du syndicat rencontrent des représentants du gouvernement et l'employeur le 28 décembre

Les travailleurs du pétrole albanais obtiennent leurs arriérés de salaire après une action de grève

04.01.2018

Les travailleurs d'une raffinerie de Ballsh, dans le sud-ouest de l'Albanie, ont recouru à la grève pour réclamer deux mois de salaires et de prestations qui leur étaient dus, ainsi que 13 mois de salaires qui ne leur avaient pas été payés en dépit des accords des années précédentes.

La raffinerie emploie 1.000 des 7.600 habitants de Ballsh, et le fait qu'ils n'aient pas reçu leur salaire de novembre a sérieusement posé problème dans la localité à l'approche de la Noël. Des membres de notre affiliée, la Fédération syndicale des travailleurs de l'industrie d'Albanie (FSTIA), avaient manifesté devant la raffinerie, le 21 décembre, pour réclamer leurs salaires.

La raffinerie de Ballsh a été partiellement privatisée en 2008 et est gérée, pour le compte de la compagnie pétrolière nationale (ARMO), par la coentreprise américano-albanaise Ionian Refinery & Trading Company (IRTC). Sa production a été stoppée à plusieurs reprises par manque d'approvisionnement en pétrole brut et les travailleurs n'ont pas été payés. Ses fournisseurs disent avoir interrompu leurs livraisons pour défaut de paiement du client.

IRTC exploite aussi une raffinerie dans la ville de Fier, à 25 kilomètres de là. Le 27 décembre, 1.200 travailleurs ont manifesté devant l'administration locale de la ville. Deux cents membres de la FSTIA ont ensuite marché 100 kilomètres, pendant toute la journée et la nuit, jusqu'à la capitale, Tirana. À leur arrivée dans la matinée du 28 décembre, ils ont manifesté devant les ministères de l'Énergie et des Finances et devant le siège du Premier ministre.

Le ministre de l'Énergie, Damian Gjiknur, a accepté de rencontrer des représentants des travailleurs et a convoqué une réunion de fonctionnaires de l'administration, du ministre des Finances, de l'employeur et des syndicats.

Après cette réunion, les 200 grévistes ont perçu leurs arriérés de salaire et une procédure judiciaire est en cours pour ce qui est des revendications des 1.000 autres travailleurs.

Le Secrétaire général adjoint d'IndustriALL Kemal Özkan a déclaré :

"Cette impressionnante démonstration d'unité dans l'action a apporté une victoire rapide aux travailleurs de la raffinerie de Ballsh, mais cette situation ne peut durer; le gouvernement albanais est en partie propriétaire de la raffinerie et il doit veiller à son bon fonctionnement et à ce que les travailleurs soient payés à temps."

Alors qu'elle n'est pas en mesure de payer son personnel, IRTC a récemment trouvé 1,3 million € pour investir dans une société de prospection pétrolière.