• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Les travailleurs et travailleuses de Schneider Electric manifestent en Inde pour des droits syndicaux

11.06.2018

Les travailleurs et travailleuses de Luminous Power Technologies, propriété de Schneider Electric, spécialiste mondial en gestion de l’énergie, ont manifesté pour protester contre des actions vindicatives et des insultes de caste de la part de la direction ainsi que pour revendiquer le droit à la liberté syndicale.

Condamnant le transfert de mandataires syndicaux et revendiquant le droit à la liberté syndicale ainsi que celui de négocier collectivement, les travailleurs et travailleuses de Luminous Power Technologies ont tenu un rassemblement ce 9 juin à Gagret Tehsil Amb, dans le District d’Una, en Himachal Pradesh.

Par une décision collective, les travailleurs et travailleuses ont constitué leur propre organisation, le Syndicat des travailleurs de Luminous Power Technologies, le 26 mars 2018, en réponse à des violations croissantes de leurs droits, à des conditions de travail médiocres et à des problèmes en matière de santé et sécurité professionnelles.

Le syndicat a accompli toutes les démarches requises pour son enregistrement. Cependant, dès que la direction a eu vent de l’initiative de ses travailleurs visant à former un syndicat, elle a déchaîné contre eux différentes initiatives vindicatives et antisyndicales, allant jusqu’aux menaces envers les membres de la délégation et à changer d’équipe et de poste de travail les mandataires syndicaux de sorte à les isoler et à saper leur faculté à rencontrer d’autres adhérents syndicaux sur leur lieu de travail.

De plus, la direction a transféré l’ensemble des 12 mandataires à l’usine de l’entreprise de Hosur Tamilnadu, située à plus de 2.800 km de celle du Himachal Pradesh. Ce transfert de tous les mandataires, juste avant le début du processus de vérification du statut du syndicat de la part de l’administration du travail, ne peut pas être une coïncidence et va inévitablement mettre un coup d’arrêt à la formation du syndicat.

Selon des travailleurs, certains responsables de Luminous Power Technologies ont eu recours à un langage insultant, fondé sur la caste des mandataires syndicaux, pour les humilier et dénigrer le syndicat devant les autres travailleurs afin d’inciter ceux-ci à ne pas s’y affilier. Des travailleurs et travailleuses ont déposé plainte auprès de la police contre ces responsables de la direction, auteurs des insultes.

Dans leur courrier à la direction de Schneider Electric les travailleurs et travailleuses ont revendiqué que l’entreprise

  • cesse ses activités antisyndicales, son harcèlement et la victimisation des mandataires syndicaux,
  • mette en pratique son propre engagement à la diversité, tel qu’exprimé au sein des valeurs de l’entreprise,
  • doive maintenir une attitude neutre face au processus d’enregistrement du syndicat,
  • annule les transferts de tous les mandataires syndicaux et des autres travailleurs,
  • s’engage dans des discussions constructives avec les mandataires syndicaux afin d’améliorer les salaires, les conditions de travail ainsi que la santé et la sécurité professionnelles,
  • punisse les responsables de l’entreprise qui se sont laissés aller à des insultes de caste à l’égard de mandataires syndicaux.