• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Nouvelle convention collective chez Volkswagen en Russie

14.03.2017

Après trois mois de négociations collectives intenses à l’usine Volkswagen située à Kaluga, en Russie, la convention collective a pu être renégociée à la fin du mois de février 2017.

Les travailleurs étaient représentés par l’affilié à IndustriALL Global Union, le syndicat interrégional « Workers Association » (ITUWA), le nouveau syndicat interrégional innovateur des industries de l’automobile et connexes, et le Comité d’entreprise.

La nouvelle convention collective a été signée à l’usine Volkswagen le 22 février, c’est-à-dire à la veille de l’expiration de la période réglementaire de trois mois. Les négociations avaient commencé en novembre 2016. Au cours de cette période, l’ITUWA a proposé plus d’une trentaine d’amendements à l’accord pour améliorer les postes des travailleurs. Malgré la réticence de l’employeur à les adopter, un accord a été conclu suite aux négociations. 

Le syndicat a réussi à maintenir l’ensemble des prestations sociales et des garanties incluses dans l’accord précédent. De plus, les syndicats ont obtenu les résultats suivants:

  • Les salaires des employés seront majorés d’un pour cent et de 3 000 roubles (51 US $) dès avril 2017,
  • Les employés recevront deux paiements de 7 500 roubles (128 US $) après leurs vacances et avant la fin de l’année en cours,
  • Les salaires seront ajustés au taux d’inflation et augmenteront de deux pour cent dès octobre 2018,
  • Deux paiements d’un montant de 7 500 roubles seront effectués en 2018. Le deuxième, qui aura lieu en décembre 2018, sera calculé sur la base du taux d’inflation,
  • Des discussions sur le nouveau système de classement des employés indirects auront lieu dans un proche avenir. L’événement a été reporté de deux ans.

« Nous sommes parvenus à nous entendre sur une augmentation de 5,4 pour cent des salaires et, en tenant compte du salaire moyen, à traduire cette hausse en un montant fixe. Cela correspond à la période de crise », a déclaré un militant de l’ITUWA, Anatoly Demidov.

Le prochain objectif du syndicat est de signer une convention sur les relations juridiques et de travail dans les six mois à venir sur la base du document adopté par Volkswagen en Allemagne. Selon ce document, il existe trois niveaux de participation des employés au niveau de la prise de décision: l’information, la consultation et l’approbation. Dans ce dernier cas, la direction devrait recevoir l’autorisation des représentants des employés, à savoir le Comité d’entreprise de l’usine implantée à Kaluga.

Dmitry Trudovoj, président de l’organisation régionale Kaluga ITUWA, a déclaré:

« Aujourd’hui nous avons signé un accord d’intention et accepté le statut quo. Il est essentiel de conclure un accord sur les relations juridiques et les relations de travail avant le mois d’août. L’approbation avec les représentants des employés deviendra obligatoire sur toutes les questions exceptées celles du financement et de l’investissement qui seront, pour leur part, examinées dans le cadre des consultations ».