Jump to main content
IndustriALL logotype

Palestine : les affiliés d’IndustriALL étayent la solidarité par le renforcement des capacités

26 September, 2018IndustriALL Global Union et son affilié turc Petrol-İş ont organisé conjointement à Istanbul un programme de renforcement des capacités à l’intention des affiliés de Palestine avec des activités destinées à accentuer la coopération, le soutien et la solidarité.

Des dirigeants syndicaux issus d’IndustriALL, de Petrol-İş, de la PGFTU (Fédération générale palestinienne des syndicats), du PWU (Syndicat des travailleurs de la pétrochimie du secteur public) et du PGUEW (Syndicat général des travailleurs de l’électricité et de l’énergie) ont suivi un programme commun au siège de Petrol-İş à Istanbul du 24 au 26 septembre sous le thème “Stimuler la solidarité internationale pour la paix, la démocratie et les droits humains et syndicaux fondamentaux”.

Les dirigeants de Petrol-İş se sont rendus en Palestine en mars 2018 et un accord a été signé en vue de davantage de coopération.

La situation au Moyen-Orient est particulièrement mauvaise pour les travailleurs et travailleuses, parce qu’ils sont confrontés non seulement au capitalisme international, mais aussi à l’ingérence de puissances rivales. Les ingérences étrangères sont cause de conflit entre les peuples et les pays, sapent les droits humains et syndicaux et mènent dans la région à des régimes qui deviennent fortement répressifs. Les droits humains et syndicaux fondamentaux se détériorent et sont bafoués par le capitalisme international et les régimes qui sont à son service.

Les syndicats du Moyen-Orient subissent d’importants abus de droits, ainsi que des déplacements de population dus aux conflits, une montée du travail en sous-traitance et intérim et le recours croissant à des migrants en tant que source de main d’œuvre bon marché.  Les syndicats voient leur principale priorité comme étant la défense et l’amélioration de la vie des travailleurs et travailleuses. Les droits des travailleurs, les droits de l’homme, la santé et la sécurité ainsi que la sécurité d’emploi sont des préoccupations majeures.

La situation des travailleurs et travailleuses en Palestine est particulièrement mauvaise, parce qu’ils vivent et travaillent dans les conditions d’une occupation dure, qui influence chaque aspect de leur vie. La situation s’est aggravée depuis l’élection de Donald Trump comme Président des États-Unis et sa décision de déménager l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem, qui a influencé négativement le processus de paix. La délégation a appelé à la fin de l’occupation et a exprimé son soutien à un retrait aux frontières de 1967 et à une solution à deux États. Elle a également exprimé sa solidarité avec les luttes des hommes et des femmes de Palestine en faveur des droits syndicaux.

“Notre coopération est plus que du travail syndical” a déclaré Ali Ufuk Yaşar, Président général de Petrol-İş. “Notre soutien aux travailleurs et travailleuses palestiniens dans leurs efforts en vue d’améliorer leurs vies va se poursuivre”.

Le Secrétaire général adjoint d’IndustriALL Kemal Özkan a indiqué :

“Cette rencontre est très significative pour la solidarité avec le peuple et la classe ouvrière de Palestine. Les conditions de vie des travailleurs et travailleuses palestiniens sont extrêmement difficiles. Je l’ai observé au cours de ma visite de l’an dernier.”

“Nous devons soutenir la lutte pour mettre fin à la situation actuelle, inacceptable, d’oppression et de privations, avec une paix durable sur base des résolutions des Nations Unies. Les syndicats sont un pilier important de la structure sociale et apportent force et résilience à la société.”

À l’issue de la réunion, les syndicats turcs et palestiniens ont adopté une déclaration commune par laquelle ils s’engagent à lutter ensemble en faveur des droits des travailleurs et pour la fin de l’occupation.