• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr

Rheinmetall

26.10.2012

Un Accord Cadre Mondial (ACM) pour l’entreprise d’origine allemande Rheinmetall, concernant à l’époque 25.000 salariés sur plus de 20 sites de production de par le monde, a été signé en octobre 2003.

L’accord entérine la responsabilité sociale de l’entreprise et son attachement et respect vis-à-vis des Normes fondamentales du Travail de l’OIT.

l’ACM stipule que les Convention n° 87 (Liberté d’Association) et n° 98 (Droit à la Négociation Collective) seront respectées. De plus, l’ACM traite de l’interdiction du travail des enfants et du travail forcé, de la non-discrimination, de la rémunération, de la santé et de la sécurité ainsi que du temps de travail.

En vertu de l’accord, l’entreprise « soutient et encourage expressément » ses sous-traitants pour qu’ils prennent cette déclaration en considération dans leurs propres politiques d’entreprise. Rheinmetall « envisage ceci comme une base avantageuse pour des relations mutuelles. »

Rheinmetall produit des composants automobiles, de l’équipement militaire et de l’électronique.

L’ACM RHEINMETALL CONCRETEMENT :

Accord signé  en octobre 2003

Autres signataires : Comité d’Entreprise Européen de Rheinmetall, Fédération Européenne des Métallurgistes (FEM)