• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Environ 120 travailleurs et travailleuses de la confection sont morts carbonisés dans l’incendie de l’usine Tazreen le 24 novembre 2012.

Environ 120 travailleurs et travailleuses de la confection sont morts carbonisés dans l’incendie de l’usine Tazreen le 24 novembre 2012.

Trois ans après l’incendie de Tazreen, les enseignes doivent verser les indemnisations

19.11.2015

À la veille du troisième anniversaire de l’incendie de Tazreen au Bangladesh, IndustriALL appelle les enseignes internationales qui se fournissaient au départ de cette usine de vêtements à contribuer au fonds pour les victimes.

Le 24 novembre 2012, environ 120 travailleurs et travailleuses de la confection sont morts carbonisés et 300 autres ont été gravement blessés dans cet incendie. Les issues étaient verrouillées et plus de 100 travailleurs et travailleuses ont subi de graves blessures du fait d’avoir dû, pour sauver leurs vies, sauter par les fenêtres des étages supérieurs du bâtiment.

Cet anniversaire tombe juste au moment où Walmart, le plus gros client de Tazreen peut s’attendre à de juteuses ventes pendant la semaine de Thanksgiving. La firme américaine refuse toujours de verser des indemnisations aux familles des victimes et aux blessés.

Il y a un an, IndustriALL, ensemble avec la Campagne Clean Clothes, C&A et la Fondation C&A, a signé un accord sous l’égide de l’Organisation internationale du Travail afin de mettre sur pied le Tazreen Claims Administration Trust (Fonds fiduciaire d’administration des demandes de règlement pour Tazreen) afin d’indemniser les victimes au départ d’und Fonds fiduciaire dédié.
 

Ce Fonds, inspiré de la procédure couronnée de succès utilisée pour les milliers de victimes du Rana Plaza, fera des versements pour couvrir les pertes de revenu et les traitements médicaux.

Il est demandé aux enseignes et aux distributeurs dont les revenus dépassent le million de dollars de verser un minimum de 100.000 dollars au fonds.

Seuls C&A, Li & Fung (qui se fournissait pour la marque Enyce de Sean John) et le discounter allemand KiK ont contribué jusqu’ici.

Les autres enseignes qui se fournissaient au départ de Tazreen qui n’ont pas versé sont : les marques américaines Disney, Sears, Dickies et Delta Apparel; Edinburgh Woolen Mill (Royaume-Uni); Karl Rieker (Allemagne); Piazza Italia (Italie) et Teddy Smith (France).

Monika Kemperle, Secrétaire générale adjointe d’IndustriALL a déclaré :

“Le Fonds fiduciaire d’administration des demandes de règlement pour Tazreen offre un réel espoir aux victimes qui peuvent espérer commencer à recevoir des versements dans les prochains mois. Alors que nous tenons à remercier les enseignes qui ont déjà versé, nous sommes totalement consternés de voir que le plus gros client de Tazreen, Walmart, ne met toujours pas la main à la poche au bout de trois longues années.

“Une fois encore, Walmart fuit ses responsabilités et fait faux bond aux victimes.”

KiK est la seule enseigne impliquée dans les trois tragédies majeures qui ont frappé l’industrie de la confection dans l’histoire récente : Tazreen, Rana Plaza, également au Bangladesh, ainsi qu’en 2012 l’incendie de l’usine Ali Enterprises au Pakistan qui a tué 254 personnes.

Alors que les processus pour indemniser les victimes de Rana Plaza et Tazreen sont en cours, l’affaire Ali Enterprises doit toujours être prise en charge correctement.

Kemperle a ajouté :

“Il n’y a aucune raison pour qu’un processus d’indemnisation similaire à celui utilisé pour Rana Plaza et maintenant Tazreen, ne puisse pas être appliqué aux victimes de l’incendie d’Ali Enterprises. Une fois encore, des normes de sécurité affligeantes et des issues condamnées avaient conduit à de terribles pertes en vies humaines. Il est plus que temps que KiK tienne sa promesse de verser des indemnisations sur le long terme aux victimes.”

Pour davantage d’informations sur le Fonds fiduciaire de Tazreen consultez la page

www.tazreenclaimstrust.org

Cliquez ici pour plus d’informations sur l’incendie d’Ali Enterprises.

Pour plus de détails, veuillez contacter :

Léonie Guguen, Chargée de Communication d’IndustriALL Global Union

courriel : [email protected]

tél : +4179 137 5436