• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Aux États-Unis, les travailleurs du papier de l'USW se félicitent des droits de douane anti-dumping qui frappent les importations de papier chinois et indonésien. Photo : Facebook/USW

Aux États-Unis, les travailleurs du papier de l'USW se félicitent des droits de douane anti-dumping qui frappent les importations de papier chinois et indonésien. Photo : Facebook/USW

Victoire des travailleurs du papier de l'USW sur les tarifs douaniers

09.12.2016

Les droits de douane anti-dumping ont été étendus aux produits du papier de Chine et d'Indonésie, le 6 décembre, par les autorités américaines. Cette décision de la Commission du commerce international des États-Unis, l'International Trade Commission (ITC), fait suite à un intense lobbying du plus grand syndicat des travailleurs du papier au monde, l'USW, auquel s'étaient joints des fabricants américains qui réclamaient aussi une telle mesure.

Les droits de douane compensatoires sont réexaminés tous les cinq ans, de manière à assurer des conditions de concurrence équitables pour les producteurs de papier couché américains. Les pratiques commerciales déloyales des papetiers chinois et indonésiens s'appuient notamment sur des aides substantielles de l'État, qui rendent toute concurrence des firmes américaines impossible, et sur des prix de dumping sur le marché américain destinés à étrangler la concurrence.

Au départ, notre important affilié nord-américain United Steelworkers avait réclamé une telle mesure en 2009, avec l'appui de trois firmes du secteur : NewPage Corporation (rachetée depuis par Verso), Sappi North America, et Appleton Coated LLC. 

Les droits de douane sur le papier couché importé de Chine vont de 3,64 % à 135,84 % pour les prix de dumping et de 19,46 % à 202,84 % pour les prix subsidiés. Dans le cas de l'Indonésie, les taux sont fixés à 17,46 % pour les prix de dumping et à 20,13 % pour les prix subventionnés.

Le papier couché est généralement utilisé pour l'impression en polychromie de livres, catalogues, magazines et dans autres applications commerciales.

Pour John Geenen, Vice-président international de l'USW et membre du Groupe de travail sur la pâte et le papier d'IndustriALL :

Les pratiques déloyales du commerce étaient une menace pour des milliers d'emplois dans le secteur. Cette décision prend le relais de la rude bataille que nous livrons et qui a contribué à sauver beaucoup de ces emplois et à assurer la survie de notre industrie. Ces droits de douane, qui resteront d'application pendant cinq ans, permettront que le travail pénible qu'effectuent les membres de l'USW qui fabriquent ces produits ne soit pas réduit à néant par des produits obtenus dans des conditions déloyales en Chine et en Indonésie.

Le Secrétaire général adjoint d'IndustriALL Kemal Özkan a salué cette victoire de l'USW :

Nos camarades de l'United Steelworkers se battent depuis des années pour obtenir des conditions commerciales équitables pour leur industrie du papier, ce qui est devenu une de leurs priorités. Une fois de plus, l'USW démontre que nous pouvons gagner si nous combattons.