• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Loading...

Actions menées le 8 mars !

13.03.2018

Les affiliés d’IndustriALL partout dans le monde ont mené des actions fortes et hautes en couleur pour marquer la Journée internationale de la Femme 2018, certains syndicats adoptant l’engagement d’IndustriALL à combattre la violence à l’égard des femmes sur le lieu de travail.

En Espagne, le 8 mars a vu un arrêt de travail de deux heures, à l’appel des affilés d’IndustriALL UGT et CCOO, pour souligner le fait que les salaires des femmes sont inférieurs à ceux des hommes ; dans les faits, les femmes travaillent gratuitement deux heures par jour.

Des manifestations ont également eu lieu dans les principales villes du pays.

En Allemagne, IG Metall a organisé une série d’activités, y compris des petits déjeuners pour les femmes et des débats en table ronde pour mettre en lumière ce qui a été réalisé et ce que le syndicat compte faire à l’avenir.

Le syndicat allemand a adopté l’engagement d’IndustriALL, par lequel il s’implique dans le combat contre la violence à l’égard des femmes.

Aux Philippines le comité des femmes d’IndustriALL fait campagne depuis plus de trois ans pour allonger l’indemnisation des congés de maternité de 60 à 120 jours. Grâce à ces efforts, un projet de loi correspondant a été adopté au Sénat en 2017, mais est toujours depuis lors en souffrance auprès de la Chambre des Représentants.

Les syndicats des Philippines ont appelé les législateurs à adopter sans délai cette disposition sur l’allongement du congé de maternité qui bénéficiera à toutes les femmes du pays.

“Nous appelons les instances de la Chambres des Représentants à nous accorder cet important outil législatif, qui serait une aubaine pour nous alors que nous célébrons la Journée internationale de la femme,” a déclaré Shirley Yorong, du Comité des Femmes d’IndustriALL aux Philippines.

Les syndicats du Guatemala et de Zambie se sont manifestés en force pour appeler à la fin des violences à l’égard des femmes sur les lieux de travail.

Le Syndicat de l’automobile des États-Unis a déclaré dans un communiqué adopter l’engagement :

“Le besoin de réagir à la violence et au harcèlement est urgent et l’engagement est clair. Pour aller plus loin vis-à-vis de notre objectif d’éradiquer la violence et le harcèlement des lieux et espaces de travail, nous rejoignons les affiliés d’IndustriALL du monde entier”.

À l’occasion d’un rassemblement au Japon, les affiliés d’IndustriALL se sont engagés à collaborer avec la CSI pour l’adoption lors de la Conférence de l’OIT d’une convention sur la violence et le harcèlement à l’égard des femmes et des hommes au sein du monde du travail.

Au Nigeria, des syndicats affiliés à IndustriALL ont organisé un rassemblement à Lagos sous le slogan “Faire pression pour le progrès”.

En Afrique du Sud, le NUMSA, Syndicat des métallurgistes, a adopté ce 8 mars l’engagement d’IndustriALL.

Petrol-Is, qui regroupe les travailleurs et travailleuses du pétrole de Turquie, a adopté l’engagement d’IndustriALL ce 8 mars, renforçant ainsi son engagement à combattre la violence à l’égard des femmes sur le lieu de travail.

Miguel Torres, président de la CNTM (Confédération nationale des métallurgistes) et vice-président de Força Sindical, au Brésil, a fait adopter l’engagement d’IndustriALL, en donnant l’assurance de mener des actions efficaces pour combattre la violence et le harcèlement à l’égard des femmes travailleuses.

La Secrétaire générale adjointe d’IndustriALL Jenny Holdcroft a déclaré :

C’est formidable de voir les actions menées par nos syndicats de par le monde et il est particulièrement encourageant de voir nos affiliés adopter l’engagement d’IndustriALL pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes sur le lieu de travail.

La violence à l’égard des femmes est une problématique syndicale fondamentale et nous devons mener des actions et militer en faveur d’une législation internationale contraignante sur la violence fondée sur le genre.