• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Crédit photo: Sindicato de Quimicos ABC Brasil

Crédit photo: Sindicato de Quimicos ABC Brasil

Anniversaire de la rupture tragique du barrage au Brésil

02.11.2016

A l’approche de l’anniversaire d’une des pires catastrophes écologiques de l’histoire du Brésil, les syndicats demandent que les propriétaires miniers BHP Billiton et Vale assument la responsabilité de la rupture tragique du barrage et veillent à ce que de semblables accidents ne puissent jamais se reproduire. 

Le 5 novembre marque l’anniversaire de l’une des pires catastrophes minières qu’ait connues le Brésil. La tragédie a été provoquée par la rupture d’un barrage à la mine de Mariana ayant causé la mort de 19 personnes, nécessité le déplacement de centaines d’autres et provoqué une catastrophe écologique, à savoir la destruction de la faune et flore due à la coulée de boue toxique.  

Une année après le désastre, la région est toujours dévastée et le fleuve Rio Doce, qui fournit l’eau potable et assure la subsistance des pêcheurs, pollué sur des kilomètres.

En octobre, les procureurs fédéraux au Brésil ont porté plainte pour homicide contre 21 personnes indiquant que « la sécurité a toujours eu une importance secondaire » et que les autorités n’ont pas tenu compte des signes avant-coureurs selon lesquels le barrage présentait un risque. Les compagnies sont également poursuivies pour crimes contre l’environnement. 

« Cette année a été très longue pour les communautés affectées », a déclaré le Secrétaire général d’IndustriALL Global Union, Valter Sanches. « En tant que syndicats, nous devons poursuivre notre combat contre la cupidité des entreprises et veiller à ce que BHP Billiton et Vale rendent des comptes au sujet de la tragédie qui a eu lieu à Mariana ».

Afin de commémorer l’anniversaire de ce drame et poursuivre les discussions sur les causes de la catastrophe et les problèmes continuels, les syndicats et les organisations de la société civile se sont unis pour manifester.

Partie du littoral le 31 octobre, la manifestation, qui devrait attirer des centaines de participants, longe le fleuve Rio Doce contaminé par la catastrophe et se termine à Mariana le 5 novembre. L’ancien Président Lula da Silva sera présent pour célébrer le premier anniversaire de ces événements tragiques.

Les affiliés à IndustriALL membres du réseau syndical mondial BHP Billiton/South 32 se joindront à cette grande manifestation de solidarité qui se tiendra le 5 novembre en conclusion des deux jours de réunions.

La mine Samarco Mineração S.A située dans la ville brésilienne de Mariana est détenue par les géants miniers Vale et BHP Billiton.