• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Les familles de quelque 1.134 victimes du Rana Plaza lors d’une veillée aux chandelles à la mémoire des morts.

Benetton accepte d’indemniser les victimes du Rana Plaza

20.02.2015

En réaction à la nouvelle que Benetton allait indemniser les victimes de l’effondrement de l’immeuble Rana Plaza en 2013 au Bangladesh, IndustriALL Global Union et UNI – les deux syndicat mondiaux qui ont fait campagne au nom des victimes – ont publié la réponse suivante.

 

Le secrétaire général de IndustriALL, Jyrki Raina, a dit:

"Nous sommes heureux d’apprendre enfin que Benetton a promis de contribuer au Fonds fiduciaire des donateurs du Rana Plaza. Il est maintenant temps pour Benetton de montrer ce que l’entreprise a décidé d’offrir. 

“Nous demandons à Benetton de faire ce qu’on attend moralement d’elle, et d’indemniser avec compassion. Nous attendons une contribution importante au Fonds fiduciaire des donateurs du Rana Plaza de la part d’une grande marque qui s’est approvisionnée au Rana Plaza et a investi considérablement au Bangladesh."

Le secrétaire général de UNI Global Union, Philip Jennings, a dit:

“Nous comprenons que Benetton promet de participer et d’assumer sa part de responsabilité pour les victimes de la tragédie du Rana Plaza.

“Pour une entreprise dont les bénéfices se montent à plus de 200 millions d’USD sur un chiffre d’affaires de 1,6 milliard d’USD, nous nous attendons à ce que Benetton fasse preuve des plus généreuses couleurs. UNI et IndustriALL sont déjà prêts à des pourparlers pour assurer une indemnisation juste.”

Bien que IndustriALL et UNI accueillent cette nouvelle avec circonspection, les deux syndicats mondiaux appellent l’attention sur des questions en attente qui pourront être résolues de toute urgence grâce au paiement effectué par Benetton.

  • Pendant près de deux ans, depuis la tragédie du Rana Plaza, les syndicats mondiaux se sont interrogés sur la décision de Benetton de repousser son paiement et de confirmer le montant que l’entreprise a décidé de verser. Les syndicats demandent à Benetton de clarifier ces points bien avant le deuxième anniversaire de la catastrophe le 24 avril 2015.
  • Le processus de décision du montant versé par Benetton reste incertain. Benetton dit qu’une “tierce partie reconnue indépendante dans le monde” conseillera l’entreprise qui refuse de révéler son identité.

Les deux syndicats mondiaux ont également recommandé la prudence concernant le maintien des promesses de paiement de Benetton, et ils ont fait remarquer que Benetton a participé à l’origine à l’accord d’indemnisation du Rana Plaza soutenu par l’ONU, mais s’est ensuite retiré avant l’établissement du fonds.