• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Le président du syndicat, Ozano Pereira da Silva, victime d’un assassinat.

Le président du syndicat, Ozano Pereira da Silva, victime d’un assassinat.

Brésil: Assassinat du président d’un syndicat de l’industrie du papier

28.11.2014

Le président du syndicat des travailleurs de l’industrie du papier de Guarulhos, Aruja et Itaquaquecetuba, Ozano Pereira da Silva, âgé de 77 ans, est mort étranglé dans les bureaux du syndicat.

Selon des témoins, deux individus armés sont entrés dans les bureaux du syndicat le 24 novembre. Une vingtaine de personnes étaient présentes, parmi lesquelles des employés du syndicat et des patients d’un dentiste qui soigne des membres du syndicat.

Les deux individus ont lié les mains des otages et placé des sacs plastiques sur leurs têtes. Selon la police, les criminels sont entrés dans les bureaux deux heures avant l’arrivée du président du syndicat. Ils l’ont saisi, ainsi que le trésorier, et les ont emmenés dans une pièce du fond où ils ont étranglé le président. Le trésorier a survécu.

Le syndicat a dit que l’assassinat de son président est un acte de vengeance personnelle. Un otage a entendu l’un des criminels dire qu’ils étaient là pour une seule personne. Quand les criminels sont entrés dans les bureaux du syndicat, Ozano ne s’y trouvaient pas et ils ont forcé son secrétaire à lui téléphoner pour lui demander de venir.

Ozano était président du syndicat depuis 29 ans. Il était également le président de la fédération des travailleurs de l’industrie du papier de l’État de São Paulo.

Le directeur de la pâte à papier et du papier de IndustriALL Global Union, Anatoly Surin, condamne l’assassinat:

"Nous sommes affectés par cet acte violent et odieux sur la personne d’un dirigeant syndical. Nous espérons que les autorités brésiliennes prendront toutes les mesures nécessaires pour arrêter et poursuivre en justice les auteurs de ce crime."