Jump to main content
IndustriALL logotype

CFMEU gagne son recours contre Operations Services, filiale de BHP

Read this article in:

11 mai, 2020Le syndicat australien CFMEU, section mine et énergie, a gagné son recours contre l’approbation de deux accords d’entreprise s’appliquant aux travailleurs employés par Operations Services, une filiale de BHP agissant comme agence de recrutement et de placement de travailleurs.

La section mine et énergie du syndicat CFMEU, affilié à IndustriALL, a fait appel auprès de la Commission pour le travail équitable (Fair Work Commission - tribunal australien des relations du travail) de l’approbation de deux accords d’entreprise s’appliquant aux travailleurs employés par Operations Services, une filiale de BHP agissant comme agence de recrutement et de placement d’une partie de ses travailleurs.

Le banc complet du tribunal a souscrit à plusieurs motifs d’appel du CFMEU, dont celui sur l’existence ou non d’un véritable accord de la part des travailleurs et celui de savoir si les accords d’entreprise passaient l’examen « des conditions avantageuses pour le travailleur » (better off overall test) par rapport au Prix de l’industrie minière et au Prix de l’industrie minière du charbon (Black Coal Mining Industry Award).

Selon le président national du CFMEU, Tony Maher, bien que la décision du tribunal soit une victoire importante, la lutte n’est pas encore terminée.

« Cette décision constitue une déconvenue pour la stratégie de réduction des salaires de BHP que l’entreprise applique grâce à sa politique de recrutement de travailleurs dans le cadre de conventions non syndicales par l’entremise d’un fournisseur interne de placement de main-d’œuvre. BHP a mis en place de bons accords d’entreprise concernant ses activités charbonnières ; les employés recrutés par le biais de Operations Services méritent de bénéficier des mêmes salaires et conditions que ceux du personnel directement employé et avec lequel ils travaillent côte à côte.

« Nous souhaitons dire aux travailleurs recrutés par Operations Services que nous nous engageons à mettre leurs salaires et conditions à égalité avec ceux des employés de BHP. Même travail, même salaire. »

Des travailleurs recrutés par Operations Services sont actuellement affectés à la mine de charbon Mt Arthur de BHP, située dans la vallée Hunter, ainsi que dans plusieurs mines de charbon de BMA, localisées dans le centre du Queensland. Le syndicat reçoit des rapports sur la baisse des salaires, la rotation très élevée du personnel et la pénurie de travailleurs dans les mines où BHP fait appel à Operations Services.

« Nous félicitons nos collègues syndicaux en Australie qui se battent contre le comportement avide de BHP dont les travailleurs subissent les conséquences.

« Il s’agit d’une victoire importante qui montre à BHP que la compagnie ne peut pas continuer à ignorer les droits des travailleurs. »

Le géant minier BHP a pour politique d’externaliser les emplois. Ainsi, 60% en moyenne des travailleurs employés dans les sites gérés par BHP sont des travailleurs contractuels contre 30-40% en moyenne dans l’industrie.