Jump to main content
IndustriALL logotype
Article placeholder image

Crown foule à nouveau aux pieds les droits syndicaux

20 March, 2014La filiale turque de Crown Holdings, Crown Bevcan, a licencié quatre dirigeants syndicaux sur base d’accusations fausses et sans fondement alors qu’ils avaient mené une campagne de recrutement syndical au sein de l’usine de l’entreprise située à Izmit.

Habitué en Turquie aux pratiques anti-syndicales et à ne plus reconnaître les syndicats en place, Crown a licencié quatre travailleurs, Haluk Efe, Mehmet Akbay, Mustafa Bayram et Ahmet Bal, qui sont membres du comité de recrutement syndical de l’affilié d’IndustriALL Birlesik-Is. Début mars, l’employeur a sommé ces travailleurs d’écrire une note explicative, intitulée document de défense, par rapport à des accusations avancées par la direction.

Les dirigeants syndicaux licenciés ont été accusés d’encourager les autres travailleurs à ne pas prester d’heures supplémentaires et de déranger la quiétude de l’environnement de travail, bien qu’il n’y ait pas eu récemment d’annonce d’heures supplémentaires à prester dans l’entreprise. La véritable raison était le fait que ces travailleurs tentaient d’exercer leur droit fondamental de syndiquer, tel que prévu par la Constitution turque.

Les quatre travailleurs ont été maintenus hors de l’usine et la direction a imposé qu’ils prennent congé. A la fin de leur période de congé, la direction les a arbitrairement licenciés.

IndustriALL Global Union a immédiatement réagi à la situation en envoyant une lettre de protestation au PDG de Crown Holdings.

Le Secrétaire général adjoint d’IndustriALL, Kemal Özkan a affirmé un soutien aux travailleurs licenciés et déclaré : « Crown Holdings a démontré à nouveau sa nature épouvantable en vertu de laquelle le désir de générer des profits à tout prix prévaut. Crown n’a pas hésité à fouler aux pieds des législations nationales et internationales non seulement en Turquie mais également dans d’autres pays. Tous nos syndicats vont se dresser ensemble pour défendre ces travailleurs et tous les autres injustement réprimés jusqu’à ce que la justice soit rétablie. »

Alors que l’assemblée générale des actionnaires de Crown Holdings approche, les syndicats organisent des actions au plan mondial, y compris des démarches envers les clients de Crown pour leur révéler le véritable visage de l’entreprise.