Jump to main content
IndustriALL logotype

Davantage de marques rejoignent l’initiative ACT, dont la progression continue

24 September, 2018IndustriALL a signé un protocole d’accord avec PVH et zLabels, portant à 20 le nombre des entreprises signataires de l’initiative mondiale ACT (Action, Collaboration, Transformation).

Réunis dans la ville cambodgienne de Phnom Penh, du 12 au 14 septembre, IndustriALL et les marques signataires de l’initiative ACT ont réservé un accueil chaleureux aux dernières entreprises à avoir rejoint cette initiative – un accord signé entre les marques mondiales, les détaillants et les syndicats visant à obtenir des salaires décents dans l’industrie textile et du vêtement par la négociation collective au niveau du secteur.

PVH, qui est la maison mère de Tommy Hilfiger, Calvin Klein et d’autres marques, a été la première entreprise américaine à devenir membre de l’initiative. La société zLabels est formée de marques allemandes vendues en ligne, comme Zalando. Les deux compagnies sont les dernières à avoir rejoint Bestseller et Cotton On, devenus membres de l’initiative ACT en mai 2018.

Les membres de l’initiative ACT se sont réunis avec les représentants des syndicats et des employeurs au Cambodge afin de connaître leurs progrès vers la négociation d’un accord collectif de branche. Les deux parties sont résolument engagées à parvenir à un accord et à veiller à ce que les marques signataires de l’initiative ACT respectent leur engagement à ce que leurs pratiques d’achat soient conformes à l’accord collectif.

En comptant les nouveaux membres, les marques signataires de l’initiative ACT s’approvisionnent désormais auprès d’usines employant collectivement 50 pour cent des travailleurs du vêtement au Cambodge.

Son Excellence, le Dr. Ith Samheng, Ministre du travail et de la formation professionnelle, est intervenu à la fin des réunions pour appuyer l’initiative, précisant que la participation des acheteurs était importante aux fins de garantir le maintien de leur coopération à long terme avec les fournisseurs du pays.

La délégation de l’initiative ACT s’est alors rendue à Myanmar où le Ministère du travail a accueilli, les 17 et 18 septembre, une réunion des employeurs et des syndicats de l’industrie du vêtement sur la façon de faire avancer le processus ACT.

U Myo Aung, Secrétaire permanent au Ministère du travail, de l’immigration et de la population, a donné un aperçu de la vision du gouvernement sur la modernisation industrielle et la valorisation sociale dans l’industrie de l’habillement à Myanmar. Puis, les représentants syndicaux et des marques liés à l’initiative ACT ont présenté l’apport potentiel de l’initiative ACT aux relations du travail et au développement du secteur. Les participants des usines, des syndicats et du gouvernement ont discuté conjointement des opportunités que pourrait apporter l’initiative ACT à Myanmar grâce à la création de relations du travail stables et prévisibles permise par la négociation collective, la modernisation industrielle, l’intégration dans l’économie mondiale et l’adéquation des compétences avec le travail demandé.

Au terme de la consultation, un soutien s’est clairement dégagé en faveur de la continuation des discussions pour faire aboutir, grâce au processus ACT, les négociations en vue de la signature d’une convention collective sectorielle soutenue par les marques.