Jump to main content
IndustriALL logotype

En Inde, des travailleurs de Torrent Pharmaceuticals battus et licenciés pour s'être syndiqués

27 May, 2019Lorsque, en octobre 2018, des travailleurs de Torrent Pharmaceuticals de l'État de Himachal Pradesh se sont affiliés au Syndicat de l'Association des travailleurs de la chimie, la direction s'est livrée à une série d'actions punitives dirigées contre le syndicat.

L'ensemble des 600 travailleurs permanents de l'usine Torrent Pharmaceuticals de Bassi se sont affiliés au Syndicat de l'Association des travailleurs de la chimie, lui-même affilié à la Centrale nationale des syndicats indiens (INTUC), et en ont informé la direction le 12 octobre 2018. Ils ont demandé la reconnaissance du syndicat et l'ouverture d'une procédure de négociation collective.

La direction de Torrent a riposté par une série d'actions punitives. Elle a contraint les travailleurs à signer des lettres de démission du syndicat et persécuté ses dirigeants ainsi que les travailleurs en leur imposant des transferts et des suspensions.

Le 14 février dernier, alors que des travailleurs s'étaient rassemblés devant les grilles de l'usine pour déployer le drapeau du syndicat et installer une pancarte à son nom, ils ont été violemment agressés par des hommes de main et une vingtaine ont été blessés et ont dû être hospitalisés. La police locale a d'abord refusé d'enregistrer les plaintes des travailleurs et ce n'est que sur leur insistance répétée qu'elle a finalement accepté.

Le lendemain, la direction a abusivement licencié 15 travailleurs et en a suspendu 4 autres, notamment des responsables du syndicat. À ce jour, le syndicat n'a pas reçu de réponse aux nombreuses lettres qu'il a envoyées à la direction.

Valter Sanches, le Secrétaire général d'IndustriALL Global Union, a déclaré :

"Il est choquant de voir les travailleurs de Torrent Pharmaceuticals soumis à de telles réactions vindicatives et violentes lorsqu'ils exercent des droits au travail universellement reconnus tels que la liberté syndicale et la négociation collective.

"Nous condamnons énergiquement les pratiques déloyales de Torrent Pharmaceuticals. Elle doit réintégrer tous les travailleurs qu'elle a injustement licenciés et suspendus, reconnaître le syndicat et entamer une négociation collective."

L'usine, implantée dans le district de Solan de l'État de Himachal Pradesh, emploie 600 travailleurs permanents et 150 contractuels. Cette multinationale cotée à la bourse de Bombay est présente dans cinquante pays.