• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr

Freudenberg

26.10.2012

L’Accord avec le producteur allemand de caoutchouc et de plastique Freudenberg détaille les normes minimales de travail auxquelles la compagnie adhère, dont toutes les Conventions fondamentales de l’OIT qui reprennent les droits syndicaux, l’égalité sur le lieu de travail, la protection de la santé, les critères de santé, sécurité et environnement et l’interdiction du travail forcé comme celui des enfants.

L’accord contient également des clauses de Responsabilité sociale, indiquant spécifiquement que l’entreprise condamne toute implication dans des commerces illégaux ou non-éthiques et précise que par principe la société privée Freudenberg ne produira ni armes ni fournitures de guerre.

De manière significative, l’accord prévoit que son contrôle est confié à la fédération internationale. Les deux parties s’engagent « en cas de conflit ou de violation de la convention, à entrer immédiatement et directement en contact afin de trouver une solution commune. »

L’ACM FREUDENBERG CONCRETEMENT :

Accord signé le 18 août 2000

Autres signataires : IGBCE, Allemagne.