• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Grève chez Kimberly Clark en Turquie

27.06.2014

Environ 230 membres de l’affilié turc de IndustriALL Global Union, Tümka-İş, le syndicat des travailleurs de l’industrie du papier et de la cellulose, se sont mis en grève pour une amélioration des salaires et des conditions de travail.

Les membres de Tümka-İş, appartenant à la centrale nationale DISK, se sont mis en grève après minuit, le 25 juin, à l’usine située à Pendik, Istanbul. Les membres ont été obligés de faire grève après l’échec des négociations pour une convention collective au niveau de l’usine et le refus de la direction locale de Kimberly Clark de répondre aux revendications.

Les principales revendications des grévistes portent sur hausses salariales correctes, notamment pour les personnes dont le salaire n’est que légèrement supérieur au salaire minimum national, et un délai suffisant de préavis garantissant une sécurité d’emploi. Ce dernier point est important du fait que l’entreprise prévoit une nouvelle localisation dans une autre ville dans les deux prochaines années.

Tous les membres du syndicat ont pris part à la grève. Certains grévistes travaillaient à l’usine depuis plus de vingt ans, et la plupart des travailleurs et travailleuses se plaignent des mauvaises conditions de travail, de la durée trop longue du travail jusqu’à 12 heures par jour, qui rend impossible un bon équilibre entre le travail et la vie de famille.

“Kimberly Clark n’ayant pas répondu à nos revendications légitimes, nous n’avions d’autre choix que la grève“ a dit Ergün Tavaşanoğlu, président général de Tümka-İş. “Nous avons besoin du soutien et de la solidarité des membres de IndustriALL Global Union dans le monde pour surmonter les défis auxquels nous nous heurtons.“

La filiale turque de l’entreprise américaine produit des couches, des serviettes hygiéniques, du papier hygiénique, des serviettes en papier à l’usine de Pendik pour les marques connues Huggies et Kotex.