• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Les affiliés bulgares du textile et de la confection avec des représentants d’Inditex à Sofia.

Habiliter les affiliés bulgares dans la chaîne d’approvisionnement d’Inditex

03.07.2017

Dans le cadre du processus d’application de l’accord-cadre mondial (ACM) avec Inditex, les affiliés d’IndustriALL Global Union du secteur du textile et de la confection de Bulgarie se sont rencontrés pour débattre de leurs besoins en matière de renforcement des capacités et pour élaborer des plans de syndicalisation.

Au cours de la réunion, tenue dans la capitale Sofia du 17 au 19 juin, les affiliés d’IndustriALL FOSIL et la Fédération de l’Industrie légère ainsi que les représentants d’Inditex ont débattu de la situation dans le secteur du textile et de la confection ainsi que des mesures à prendre pour promouvoir la mise en œuvre de l’ACM au niveau de la chaîne d’approvisionnement d’Inditex en Bulgarie.

Le textile et la confection représentent le plus gros employeur du secteur manufacturier en Bulgarie, avec quelque 100.000 travailleurs et travailleuses dont approximativement 9.000 sont occupés par des fournisseurs d’Inditex. Les dirigeants syndicaux ont fait part de conditions de travail inférieures à la norme et de bas salaires dans le secteur. “Les travailleurs et travailleuses perçoivent le salaire minimum, bien inférieur à un salaire vital et les jeunes ne sont pas motivés à rechercher un emploi dans ce secteur,” a indiqué un responsable syndical. “Ils préfèrent quitter le pays.”

Christina Hajagos-Clausen, directrice du département textile et confection d’IndustriALL Global Union, a présenté un exposé sur la politique sectorielle d’IndustriALL concernant les chaînes d’approvisionnement et a déclaré : “Il est impossible d’avoir son mot à dire dans le débat sur les salaires sans négociation au plan sectoriel. Nous voulons promouvoir un modèle de relations sociales au sein des chaînes d’approvisionnement qui fonctionne bien, y compris ici en Bulgarie.”

On a présenté aux participants bulgares le contenu de l’ACM entre IndustriALL et Inditex et indiqué comment sa mise en œuvre pouvait améliorer le dialogue social dans le pays. Les représentants d’Inditex ont évoqué l’action coordonnée avec IndustriALL pour la promotion du respect de l’accord, en particulier s’agissant de la liberté syndicale. “Notre objectif est d’atteindre des conditions de travail soutenables et une situation de gagnant-gagnant tout au long de la chaîne d’approvisionnement,” a indiqué Murat Akkün du Département de la Durabilité d’Inditex en Turquie. Il a également parlé du projet commun de formation qu’IndustriALL et Inditex ont élaboré pour les travailleurs et les managers chez un fournisseur en Turquie et souligné l’avantage d’avoir des représentants syndicaux librement élus ainsi qu’un bon dialogue social pour assurer la durabilité de l’entreprise.

Un débat animé a eu lieu sur les exposés et les actions menées dans les différents pays en vue de promouvoir la mise en œuvre de l’ACM et de solutionner les problèmes rencontrés. Víctor Garrido Sotomayor, le coordinateur d’IndustriALL pour l’ACM Inditex a donné différents exemples de violation des droits des travailleurs et la manière dont il y avait été trouvé remède avec succès. La densité syndicale au sein de l’industrie textile bulgare est très faible et les travailleurs et travailleuses ont peur de se joindre à un syndicat par crainte de perdre leur gagne-pain. “Ce que nous avons découvert et appris par les exposés de cette réunion nous donne espoir,” a confié un dirigeant syndical bulgare. Cependant, un besoin important existe d’habiliter les travailleurs et syndicats bulgares si l’on souhaite voir un véritable changement au sein du secteur du textile et de la confection en Bulgarie.

La réunion a été suivie par la visite de deux fournisseurs d’Inditex, l’un situé à Pleven et l’autre à Pernik. Ces visites ont donné aux dirigeants syndicaux l’occasion de rencontrer pour la première fois la direction ainsi que les travailleurs et travailleuses directement dans les ateliers. Les affiliés ont exprimé leur détermination à assurer le suivi des discussions et, avec le soutien d’IndustriALL, ils ont l’intention d’interpeller d’autre fournisseurs d’Inditex en Bulgarie et d’engager des démarches dans le sens d’un système de relations sociales durables dans le secteur.