• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Indemnisation des victimes au Pakistan

17.01.2013

La chaîne allemande de magasins discount de confection, KiK Textilen, a signé avec l’Institut d’éducation ouvrière et de recherche du Pakistan (PILER) un accord d’indemnisation portant sur 1 million d’USD pour les victimes de l’incendie de Ali Enterprises au Pakistan.

KIK Textilen, l'un des principaux clients de Ali Enterprises, a accepté le 5 janvier 2013 de verser 1 million d’USD aux victimes de l'incendie survenu dans l'usine textile de Baldia Town, l’établissement d'un plan d'indemnisation à long terme et l'amélioration de la protection des travailleuses et travailleurs au Pakistan.

L'accord d'indemnisation fait suite aux revendications des syndicats pakistanais avec le soutien d'organisations internationales, telles que IndustriALL Global Union et la Campagne Vêtements Propres (Clean Clothes Campaign).

Selon l'accord conclu entre PILER et le KiK, le versement se fera en deux étapes. La première s’adressera aux victimes des familles qui n'ont pas encore reçu d'indemnisation du gouvernement quand la décomposition des corps des travailleuses et travailleurs de Ali Enterprises ne permet pas leur identification.

KiK a également exprimé sa volonté d'indemniser les travailleuses et travailleurs victimes de blessures graves dans l'incendie qui ont amené une incapacité à travailler et la perte de tout nouvel emploi dans l'avenir.

Les autres travailleuses et travailleurs obtiendront une assistance au cours de la seconde étape après un accord sur le montant de l'indemnisation obtenu par consensus entre tous les protagonistes, dont les employeurs et autres clients, a-t-il ajouté.

Pour faciliter l’indemnisation, PILER a également adressé une requête à la Haute Cour de Sindh (Sindh High Court – SHC), dans laquelle il demande au tribunal de constituer une commission indépendante chargée de contrôler le processus d'indemnisation et de préciser tous les détails nécessaires à cette fin.

La Haute Cour de Sindh (SHC) a demandé le 15 janvier aux propriétaires de Ali Enterprise de présenter 50 millions de PKR (512.000 USD) d’indemnisation au Nazir du tribunal.  Le tribunal a également demandé à l'avocat général de la SHC de présenter le rapport de la commission d'enquête concernant l'incendie de l'usine.

Selon une déclaration de PILER, l'acheteur allemand, KiK, a non seulement engagé un dialogue pour une indemnisation des victimes de Ali Enterprises, mais il est également associé à un projet à long terme de mesures de sécurité sur le lieu de travail pour les travailleuses et travailleurs pakistanais.