• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

IndustriALL marque l’année écoulée depuis l’incendie de Tazreen

21.11.2013

Alors que les négociations s’acheminent vers un accord sur l’indemnisation, IndustriALL Global Union et UNI Global Union ont marqué l’année écoulée depuis l’incendie de la fabrique qui a provoqué la mort d’au moins 112 travailleuses et travailleurs le 24 novembre 2012.

Les personnes qui ont survécu et les membres des familles des victimes de Tazreen ont partagé en octobre leurs souvenirs de cette journée avec IndustriALL et UNI sur le site même de la tragédie.  

Regardez cette vidéo et écoutez l’un de ces récits.

Jyrki Raina, secrétaire général de IndustriALL Global Union, a déclaré:

Les récits des personnes qui ont survécu à Tazreen sont déchirants.  Encore maintenant, un an après cet incendie mortel, on peut voir en se rendant sur le site le bâtiment ravagé par le feu d’où des travailleuses et travailleurs ont sauté des fenêtres du troisième étage pour échapper aux flammes.  Beaucoup se sont brisé les jambes en sautant dans le vide pour chercher leur salut.

Les blessures psychologiques sont encore pires que celles de leurs jambes.  Beaucoup de survivant(e)s disent avoir reçu l’ordre de rester à leurs postes de travail alors que les personnels d’encadrement s’échappaient par les escaliers pour leur sécurité, tout en entendant les cris de leurs collègues et sans jamais revoir leurs ami(e)s et leurs parents depuis le moment où la fabrique s’est trouvée noyée dans la fumée.

J’espère que ces récits sont connus de ces marques satisfaites d’elles qui se tiennent hors des négociations d’indemnisation qui ont commencé après Tazreen.   

Un an a passé, et les familles connaissent des difficultés extrêmes du fait que la fabrique de Tazreen avait eu la permission d’être un piège mortel.