• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Les travailleurs de FESITEX réclament justice pour les 12 travailleurs incriminés chez SAE-A Tecnotex

IndustriALL solidaire des travailleurs de FESITEX

11.05.2017

IndustriALL Global Union exprime sa solidarité avec le syndicat Esfuerzo Democrático (Effort démocratique) de SAE Tecnotex, membre de son affilié nicaraguayen, la Fédération nationale des syndicats des industries du textile, du vêtement, du cuir et de la chaussure (FESITEX), dans son combat pour faire annuler les condamnations de douze travailleurs de cette entreprise textile.

Le directeur d'IndustriALL Fernando Lopes a envoyé, au nom du syndicat mondial, une lettre aux travailleurs dans laquelle il exprime sa vive préoccupation devant la criminalisation du conflit du travail chez SAE-E, qui s'est soldé par les condamnations de douze personnes pour "obstruction à la police dans l'exercice de ses missions"; deux des accusés ayant été en outre condamnés pour "préjudice aggravé" par le tribunal pénal de Tipitapa.

"Nous considérons que ces condamnations sont injustes parce que, le 27 juin 2016, ces travailleurs exerçaient seulement leur droit de protester et de réclamer de meilleures conditions de travail"

a écrit Fernando Lopes dans cette lettre. Les salariés réclament un accès à de l'eau salubre, l'abandon d'objectifs de production inatteignables et la réintégration des deux travailleurs licenciés.

Fin 2016, des affiliés d'IndustriALL du monde entier ont participé à une campagne de soutien aux douze travailleurs de l'habillement et 4.000 personnes ont signé une lettre au gouvernement nicaraguayen et à l'entreprise de confection coréenne SAE A Tecnotex demandant la libération des travailleurs. En outre, de nombreux syndicats ont envoyé des lettres de protestation aux ambassades du Nicaragua de leurs pays.

Depuis, IndustriALL a continué à offrir son soutien et son aide. Le 2 mai, le Secrétaire général d'IndustriALL, Valter Sanches, a envoyé une lettre au Coordinateur national de la FNT et Président de l'Assemblée nationale, Gustavo Porras, pour demander une entrevue avec le Secrétaire régional adjoint Marino Vani et Pedro Ortega, de la FESITEX.

IndustriALL espère recevoir une réponse de Gustavo Porras avant l'audience en appel prévue pour le 11 mai devant la deuxième chambre pénale de la Cour d'appel de Managua. Ils voudraient lui faire part, à cette entrevue, de la requête fondée des travailleurs et obtenir l'annulation de leurs condamnations.